| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par herbv
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Casterman

complétez cette fiche
Bonne santé
ScénarioMasson Charles
DessinMasson Charles
Année2005
EditeurCasterman
CollectionEcritures
SérieSalles d'Attente, tome 2
autres tomes1 | 2
Bullenote [détail]

Au moyen de 6 récits, fruits de l’expérience de l’auteur en tant que médecin au CHU de Lyon, Bonne Santé évoque sans fioritures les « mensonges pieux » faits aux malades en phase terminale pour qu’ils ne perdent pas espoir, la « carapace » de vulgarité dans laquelle chaque interne s’enferme pour résister au stress des gardes et des interventions chirurgicales, «l’aide » apportée aux patients en « fin de vie ». Charles Masson navigue sans arrêt du tragique au poétique, du rire aux larmes, nous donnant une vision sans concession, mais très touchante, de ce métier.

 

1 avis

Coacho
Connaissez-vous Charles Masson ?
Il est médecin ORL et, à ses heures perdues, pratique avec talent la prescription de dessins pour soulager son âme et nous communiquer sa vision un peu désabusée de sa condition face à l’être humain.
Ce livre comporte 6 histoires dessinées entrecoupées de partie « textes » off qui servent de fil conducteur à ces saynètes toutes en émotions.
Que ce soit une émotion contenue ou extériorisée, à tous les instants le lecteur est interpellé et touché par les propos du narrateur.
Les textes off sont des extraits de dialogues entre médecins et infirmières qui font leur tournée lors du passage à la nouvelle année.
On sent la fatigue, le défaitisme, et le cynisme des professionnels de la santé qui se battent chaque jour pour la vie et qui sont confrontés, impuissants, à cette grande faucheuse qui frappe aveuglément.
Les petites histoires montrent le mal-être, la résignation parfois, de ces médecins qui espéraient sûrement plus de facilité lors de la prononciation de leur serment d’Hippocrate.
Perdus ou incompris, ils s’abandonnent à des comportements palliatifs juste histoire de se rassurer, ou de se rasséréner.
Mais Masson ne cherche pas à s’apitoyer, ni même à appeler une quelconque compassion.
Non, il dresse des portraits justes, sans concession, de ses confrères et tente de nous faire comprendre la difficulté de leur quotidien.
Entre explication comportementale et paraboles de grandes finesses, on se laisse aller à contempler son hommage aux mères dans « Romance » ou à passer avec lui sous « La carapace » des chirurgiens.
Et malgré tout, malgré la noirceur qui émane de ces pages, on ne peut s’empêcher de penser qu’il y a bien de l’espoir derrière cet ouvrage.
L’amour du métier, l’espoir dans le lendemain, Charles Masson a embrassé une profession de foi, ça se sent… Je vous souhaite une bonne santé…
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin