| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par pessoa
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Vents d'Ouest

complétez cette fiche
Construire un feu - D'après la nouvelle de Jack London
ScénarioChabouté Christophe | London Jack
DessinChabouté Christophe
CouleursChabouté Christophe
Année2007
EditeurVents d'Ouest
CollectionEquinoxe
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

Un homme en quête de fortune ou d’aventure, perdu en plein milieu du grand nord, tente de rejoindre ses compagnons… Dans ce désert de neige et de glace, rien d’autre que lui et un chien… Il lutte contre un froid effrayant de moins soixante degrés. Confronté aux forces de la nature, sa vie ne dépend que de quelques allumettes avec lesquelles il pourrait se faire un feu… Christophe Chabouté nous livre ici, avec talent une adaptation libre d'une des plus terribles nouvelles de l’auteur de « Croc Blanc » et de « L’appel de la Forêt ». Une histoire à l’intrigue très dépouillée, mais dont le moindre geste, simple et banal prend une dimension inquiétante et fantastique. Un récit où chaque situation devient démesurément oppressante.

 

1 avis

Coacho
Chabouté délaisse son noir et blanc pur et dur pour mettre un peu de lavis et de vie au service de son adaptation du roman de Jack London : « Construire un feu ».
Bien entendu, le verbe construire prend ici un sens particulier puisqu’il s’agit de suivre un homme et son chien dans les étendues blanches du Klondyke, par -60°C, qui se croit plus fort que les éléments, comme poussé par un besoin de défiance, et de construction personnelle.
En quelques cases savamment agencées, l’introduction de Chabouté met en condition le lecteur. Il fait froid, sec, c’est aride et piquant. On a les doigts qui gèlent sur les bords de l’album.
Tout au long du livre, nous allons suivre l’avancée douloureuse de cet homme dans ces contrées hostiles que nul ne devrait fouler. D’un départ sûr, plein de volonté, et à la progression lente, le récit va s’accélérer pour finir dans un rythme infernal incroyablement bien rendu. Ca devient oppressant, à l’exemple d’un huis-clos, et pourtant, ça se déroule dans le grand extérieur sauvage. La vitesse à laquelle le froid s’insinue, l’importance capitale que revêtent d’insignifiants détails, cet album est un travail psychologique fait sur la notion de détail.
C’est vraiment très prenant et très réussi, ainsi, ce que je ferai volontiers de ce livre, en osant une boutade, c’est vous le recommander chaudement !
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin