| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par petitboulet
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Soleil

complétez cette fiche
Si vis pacem
ScénarioPéru Olivier
DessinMartino Stefano
CouleursStudios DigiKore
Année2011
EditeurSoleil
SérieNosferatu, tome 1
autres tomes1 | 2
Bullenote [détail]

Nul ne connaît son âge ou l’étendue de ses pouvoirs... Il était présent à la crucifixion du Christ, il a servi plusieurs empereurs romains avant de prendre sa liberté et a tué bien des hommes. Il est le premier vampire, Nosferatu. Aujourd’hui, après avoir disparu durant un demi siècle, il s’éveille d’un sommeil sans rêves, en Inde. Il n’est plus que l’ombre de sa puissance passée et il découvre un complot ourdi contre lui. Ses congénères comme ses ennemis ne désirent qu’une chose : le tuer. Mais ni la lumière ni les ténèbres ne veulent de Nosferatu, le non mort. Alors que les souvenirs de sa longue existence lui reviennent en mémoire, il comprend que sa seule faiblesse a été d’aimer. Tout a commencé sous le règne de Caligula. Les alliances et trahisons forgées en ce temps ainsi que le destin d’une femme ont façonné les deux millénaires de son histoire. Il est Nosferatu, le monstre qui a voulu vivre en homme...

 

1 avis

rohagus
Avec un titre aussi classique et une couverture à la composition aussi banale, j'étais assez circonspect vis-à-vis de la qualité de cette BD que j'imaginais contenir une banale histoire de vampires, une de plus, concernant un personnage, Nosferatu, qui ne m'a jamais tellement captivé.
Mais pour une histoire de vampires, il faut avouer que c'est une sacrée bonne histoire de vampires.

Nous sommes dans un cadre moderne rappelant un peu le décor de « Vampire : La Mascarade ». A l'exception des clans, on retrouve la thématique hiérarchique, les vampires dont la génération est la plus proche du Premier d'entre eux sont les plus puissants, et ils ont étendu leur emprise en secret sur la surface de la planète comme des gouvernants de l'ombre. Et comme l'imagine le mythe de La Mascarade, tous craignent un jour le réveil du Premier d'entre eux, le plus puissant, capable de tous les anéantir. Aussi est-ce le branle-bas de combat quand, une nuit, l'ensemble des Archontes ressent avec certitude la résurrection de Nosferatu, qu'ils croyaient avoir tué durant la seconde guerre mondiale, quelque part près d'un bidonville indien. D'autant que les Nemrods, une organisation humaine de chasseurs de vampires, apprend également la nouvelle et souhaiterait en profiter pour les éliminer tous à la fois.

On pourrait craindre une histoire bourrin, laissant la part belle à l'action et au grand spectacle. Mais l'intrigue est intelligemment menée, avec finesse et intérêt.
Le dessin de Stephano Martino se révèle en outre excellent. Sombre, réaliste et doté d'une très bonne narration graphique, il donne un cachet d'élégance et d'efficacité au récit.
J'ai été littéralement plongé dans la lecture de cette BD et j'attends maintenant la suite avec impatience.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin