| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
sujet
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Rohagus


par herbv
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure MonoChat
Et même, carrément très impre - ssionné par DeForge ! Toutes ces strates !
Aba Sourdi
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Lewis Trondheim aime les 8 citrons d'-M-

Bandes Dessinées : auteurs, séries, et toutes ces sortes de choses... ]


retour forum
Pages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11

Aba Sourdi, 08.02.2022 à 9:44376156
C'était sa période Frantico, ça coïncide. J'ai toujours trouvé dingue que Trondheim nous fasse une sorte de "crise d'adolescence" si tardive, il fait sans conteste partie des auteurs qui m'ont donné envie de m'intéresser à la psychologie et à la sociologie.

Mael, 08.02.2022 à 8:39376155
Dans




on parle de :




Alcide Nikopol, 15.01.2022 à 13:02375982
Où comment montrer que la vie peut basculer à tout moment, sans l'avoir vu venir, sans que l'on puisse s'y préparer.
Magistral !

Mael, 25.08.2021 à 18:25375489
La moitié par Trondheim.

Anoeta, 25.08.2021 à 10:33375488
Ils se sont lâchés en publication dans la collection Pattes de mouche cette année !

e m, 24.08.2021 à 21:30375487
Mr_Switch :
Oui. D'où le « pm » dans l'id des deux fiches. Mais à quoi ces fascicules correspondront dans le lore Lapinot, c'est une autre paire de manches


Je mise sur les strips que LT avait fait pour son petit jeu sur twitter pendant le confinement.

Mr_Switch, 23.08.2021 à 20:44375484
Oui. D'où le « pm » dans l'id des deux fiches. Mais à quoi ces fascicules correspondront dans le lore Lapinot, c'est une autre paire de manches.

Un petit scan montré par Makidoo de-chez-Smith-en-face

NDZ, 23.08.2021 à 16:15375483
ah, deux pattes de mouche avec Lapinot on me dit dans l'oreillette... merci

NDZ, 22.08.2021 à 23:14375482
à quoi correspondent Sous le trottoir et Ultra secret mis en Hors-série de Lapinot à paraître début 2022 ? est-ce que cela correspond aux surprises annoncées je ne sais plus où pour la parution du tome 6 ?

Aba Sourdi, 11.03.2021 à 9:20375064
Pierre :
Mael :
On a eu les pdf, et la série Richard entière est assez catastrophique à mes yeux. Pourtant contrairement à d'autres ici j'aime beaucoup Trondheim. Ce volume est particulièrement gênant mais n'est pas le plus mauvais (la volonté pseudo-réthorique certes faite pour être énervante mais aussi faire des noeuds dans le cerveau en soulevant des contradictions est vraiment lourdaude et ridicule).


C’est marrant, ta réflexion laisse à penser que Trondheim a tout du goï complexé cherchant vainement à démonter la mécanique de l’humour juif.

Je me souviens l'avoir entendu dire avec Sfar que c'est toujours lui (Trondheim) qu'on prenait pour un juif. Ça a dû le perturber à force, alors il a dû demander à son pote comment faire l'opuscule le plus iconoclaste possible sur cette drôle de tribu dont tout le monde parle, en prenant bien sûr pour argent comptant les diatribes anti-antisionistes de son maître en culture politique. La déchéance de l'extrême centre.

Pierre, 10.03.2021 à 19:55375063
Mael :
On a eu les pdf, et la série Richard entière est assez catastrophique à mes yeux. Pourtant contrairement à d'autres ici j'aime beaucoup Trondheim. Ce volume est particulièrement gênant mais n'est pas le plus mauvais (la volonté pseudo-réthorique certes faite pour être énervante mais aussi faire des noeuds dans le cerveau en soulevant des contradictions est vraiment lourdaude et ridicule).


C’est marrant, ta réflexion laisse à penser que Trondheim a tout du goï complexé cherchant vainement à démonter la mécanique de l’humour juif.

lanjingling, 09.03.2021 à 0:13375055
Merci pour toutes ces réponses, je n'en attendais pas tant, surtout le gadget (merci Mael). C'est vrai que cela avait été publié en revue (à l'identique ?), où vous auriez pu l'y avoir lu, c'est indiqué sur la bullefiche en plus, mais je n'y avais pas fait attention.
Comme quoi une question irréfléchie peut tout de même apporter des réponses intéressantes.

Mr_Switch, 08.03.2021 à 13:54375052
Richard et les quasars avait déjà été annoncé, il y a 8-9 ans (2012/2013). Je ne sais pas de quand date chacune des histoires. Celle-ci a presque 10 ans.

Mael, 07.03.2021 à 19:33375050
On a eu les pdf, et la série Richard entière est assez catastrophique à mes yeux. Pourtant contrairement à d'autres ici j'aime beaucoup Trondheim. Ce volume est particulièrement gênant mais n'est pas le plus mauvais (la volonté pseudo-réthorique certes faite pour être énervante mais aussi faire des noeuds dans le cerveau en soulevant des contradictions est vraiment lourdaude et ridicule).

Aba Sourdi, 07.03.2021 à 18:50375049
lldm :
lanjingling :

Ceux qui ont déjà noté ce bouquin annoncé pour le mois prochain l'ont-ils lu en avant-première ?


C'est apparemment une réédition, si j'en crois la fiche (d'un truc publié dans la revue "Papier").

C'est quoi, ce titre chelou ? Une mauvaise blague à la Shlomo Sand ?

Hum, vu le résumé qu'on peut lire sur le site de L'Asso, je pense pas que ce brave Shlomo apprécierait.

« Dans la rue, une militante hèle Richard pour plaider la cause palestinienne. S’ensuit une discussion mouvementée au cours de laquelle Richard prend un malin plaisir à la faire tourner en bourrique… »

Qu'est-ce qu'on s'marre !
(Sans compter la page postée en extrait...)

lldm, 07.03.2021 à 14:03375046
lanjingling :

Ceux qui ont déjà noté ce bouquin annoncé pour le mois prochain l'ont-ils lu en avant-première ?


C'est apparemment une réédition, si j'en crois la fiche (d'un truc publié dans la revue "Papier").

C'est quoi, ce titre chelou ? Une mauvaise blague à la Shlomo Sand ?

lanjingling, 07.03.2021 à 13:56375045

Ceux qui ont déjà noté ce bouquin annoncé pour le mois prochain l'ont-ils lu en avant-première ?

NDZ, 12.05.2020 à 18:06373438
(Limite) plus intéressant que le bouquin d'entretien avec Groensteen, un twitch de Lewis

ICI

NDZ, 31.05.2018 à 10:28369051
Et pour rebondir, Trondheim m'a un peu gavé avec tous ses projets moyens en tant que scénariste ces derniers temps. Je ne le trouve jamais aussi efficace que lorsqu'il écrit pour lui (Lapinot, Ralph Azham, Capharnaüm)... sauf en ce qui concerne ces Petits riens qu'il a mis bout à bout, ces petits riens qui me venaient de vous...

NDZ, 31.05.2018 à 10:26369050
Pierre :
NDZ :
Ce petit format rejoint Les aventures de la fin de l'épisode et autres Imbroglio. On est dans le pur Cartoon averyesque à rebondissements débiles. Content que ça soit sorti hors de Spirou...


Un coup de coeur, carrément ? Si j'avais su j'aurais pris le temps de lire hier en librairie au lieu d'un simple feuilletage condescendant.


Attention, j'ai un gros faible pour la représentation du savant fou dans la pop-culture, d'où mon surnotage manifeste. C'est clairement un truc qui peut être lu aux toilettes ou bien debout à la Fnac. Pour décrocher (éventuellement) un ou deux sourires. Pour ma part, c'est ce que je voulais lire au moment où je l'ai lu...

Glotz, 28.05.2018 à 16:14369041
Pour les fans de faits divers : l'histoire qui a dû inspirer Trondheim.

Mael, 27.05.2018 à 20:25369039
Un Trondheim sérieux (et pourquoi pas, Ralph Azam l'est en parti) sur une femme arrivant en vacance avec son mari et le perdant aussitôt, décapité par une toiture en tôle emportée par une rafale de vent. Elle décide de rester et de vivre la semaine de vacance prévue au millimètre par son ancien compagnon psychorigide, se promène, regarde les gens passer et de lie d'amitié avec un vieux hippie pendant que sa belle famille s4occuppe du corps et qu'elle refuse de le voir.

C'est vraiment très très mauvais, le scénario est d'un pathos affligeant avec rien d'original, une subtilité de poids-lourd, un dessin aquarellé de dessinateur de plage (certes c'est d'ambiance) alourdit encore. Mince alors.

yancomix, 27.05.2018 à 14:30369036
NDZ :
Oulàlà, ce que c'est pas palpitant, lent et un peu mal foutu... à réserver au pré-ados.

Si tu crois que les pré-ados ont envie de lire des trucs pas palpitants, lents et un peu mal foutus… : )

Pierre, 27.05.2018 à 13:06369032
NDZ :
Ce petit format rejoint Les aventures de la fin de l'épisode et autres Imbroglio. On est dans le pur Cartoon averyesque à rebondissements débiles. Content que ça soit sorti hors de Spirou...


Un coup de coeur, carrément ? Si j'avais su j'aurais pris le temps de lire hier en librairie au lieu d'un simple feuilletage condescendant.

NDZ, 27.05.2018 à 10:41369030
Oulàlà, ce que c'est pas palpitant, lent et un peu mal foutu... à réserver au pré-ados.

NDZ, 27.05.2018 à 10:40369029
Ce petit format rejoint Les aventures de la fin de l'épisode et autres Imbroglio. On est dans le pur Cartoon averyesque à rebondissements débiles. Content que ça soit sorti hors de Spirou...

Gantois, 22.09.2017 à 16:53366545
Gantois :
Des avis là-dessus?


Finalement lu. Ca partait bien et puis c'est devenu assez chiant. Un mélange de choses déjà vus mille fois, fait par un scénariste que ne semble pas trop y croire.

NDZ, 21.09.2017 à 10:59366539
Gantois :
Des avis là-dessus?


C'est marrant les préjugés, uniquement à partir de la bullevignette (et donc de la couverture du livre), il a fallu que je clique pour voir ce que c'était et que tu ne t'étais pas trompé de sujet pour ton post :))

Sinon, pas de scoop, mais Trondheim confirme à Télérama que Lapinot reviendra... "Dans les prochains albums, j’ai envie que Lapinot s’amuse davantage, de montrer qu’il peut évoluer, ne pas rester fixé dans une psychologie."

Gantois, 21.09.2017 à 10:39366537
Des avis là-dessus?

Pierre, 01.09.2017 à 18:16366401
J'ai lu ça aussi (juste les chapeaux - qui seront les derniers si j'ai bien compris): Cornélius explique avec humour avoir préservé Trondheim d'un potentiel succès et l'élitisme de son catalogue, en refusant ce projet "heroic fantasy".

Sinon, ce tirage limité à l'Association, ce n'est pas une première ? Je ne suis pas très versé dans les éditions de luxe, mais je me souviens en particulier d'un Galérien il y a très longtemps, avec une couverture sérigraphiée (mon petit frère l'avait acheté au prix de l'édition courante en intervertissant en loucedé les étiquettes de prix, à la Fnac - sur une suggestion de votre serviteur. Haem.).

Mael, 31.08.2017 à 17:02366399
Mr_Switch :
e m :
Capharnaüm...


Un article bien intéressant


On notera que dans Nicole n°6, les pages du comix "Capharnaüm" (évoqué en toute fin de l'article) sont publiées. Elles reprennent une partie des planches d'héroic-fantasy publiées dans Projets (il me semble), complétées, mais ça reste tout de même un récit inachevé.

NDZ, 25.08.2017 à 19:47366349
Une des idées réussies c'est le délitement de la langue. Une des idées réussies c'est le recul quant à la pudeur ou à la retenue vis-à-vis de certaines émotions. Une des idées moins réussies, c'est le côté fantastique... qui pourtant est le point de départ. Si les effets secondaires des essais thérapeutiques étaient aussi ludiques, ça serait moins triste. Les rennais ne me contrediront pas.

NDZ, 25.08.2017 à 15:38366346
Gantois :
Pierre :




Alors, des avis ? Toujours un peu moins bon ?


Toujours aussi bon, avec des smartphones en plus.


Juste fini. Plaisir de retrouver tout le monde... mais que les choses avancent (on est vraiment dans le post-laviecommeellevient et le post-charliebataclan). C'est une sorte de "course-poursuite" pas folle, en traînant les pieds dans Paris et sous les caméras hystériques du tout-attentat (smartphone, periscope, chaînes infos). Pas beaucoup souris, beaucoup aimé le rythme qui déroule juste quelques idées mais qui le fait bien. C'est long et doux comme un rouleau de papier toilette. Je pense que Trondheim s'est fait plaisir, moi ça m'a fait plaisir. S'il en fait d'autres, tant mieux. S'il en reste là, tant mieux.

Gantois, 25.08.2017 à 10:14366343
Pierre :




Alors, des avis ? Toujours un peu moins bon ?


Toujours aussi bon, avec des smartphones en plus.

Aba Sourdi, 24.08.2017 à 21:48366341
Euh... En es-tu bien sûr ? Sachant que pour "Slaloms", ça veut dire qu'il s'est fait "oui" à lui-même, vu que la première édition est sortie à L'Asso. Dans mon souvenir, c'est bien Sfar qui avait réussi ce chelem.

NDZ, 24.08.2017 à 13:11366337
Oui, c'est à ça que je faisais référence. Mais avec le temps, je me demande 1/ où j'ai lu ça 2/ si ce n'est pas à Sfar que c'est arrivé le fait d'envoyer des projets partout et d'avoir plusieurs années de refus et d'avoir eu trois "oui" le même mois... petit dérapage de vacances. Mais il me semble quand-même que c'est Trontron qui a fait fait "oui" Mildiou/Slalom/Le dormeur.

Mr_Switch, 24.08.2017 à 0:04366333
Celle-ci ?

Pierre, 23.08.2017 à 23:00366331
NDZ :
Lu il y a une éternité (en bibliothèque), acquis et relu pour l'occasion. Changement de tonalité, là où j'avais gardé en mémoire un album mineur de Lewis, je change d'avis. C'est un album majeur.

Et pas seulement en termes de l'Histoire de la BD, parce que célèbre pour avoir été accepté en même temps que d'autres, chez différents éditeurs en //, après moults refus, dont la célèbre lettre visible sur son site :)).

En effet, dès Mildiou, chez Lewis, il y a déjà: des jeux de mots pourris, un sens inouï du rythme par le texte+image, un non-sens efficace et pas lourd, des running-gags, des thématiques fortes (le mal, le héros, etc), des tics graphiques qui deviendront une bible graphique, etc.


Au risque de me faire à nouveau soupçonner d'imbécilité par glotz, où trouve-t-on cette célèbre lettre ?

Et sinon, je crois comprendre que ce Lapinot de retour, serait de nature fantomatique. Sérieusement ? A la Patrick Swayze ou à la Bruce Willis ?

Pierre, 22.08.2017 à 19:53366326




Alors, des avis ? Toujours un peu moins bon ?

Mr_Switch, 15.06.2017 à 14:09365862
Y font qu'à copier la collection de 48CC de Na !

Le PBE, 15.06.2017 à 14:03365861
Une collection « 48cc » et une édition spéciale avec dos toilé et cahier bonus sur les coulisses de Lapinot ?! A l'Association ?
ralalalala, tout fout l'camp ma pôv' dame.







Moi, 15.06.2017 à 13:35365859
La première page du nouveau Lapinot est à lire sur le site de L'Association.

NDZ, 15.06.2017 à 10:03365856
Lewis casse ses jouets et les remonte de travers, teste des combinaisons. Il profite du genre HF pour multiplier les lieux, les personnages super forts en bagarre et avec des pouvoirs et artefacts géniaux, mais il t'introduit chaque "nouveauté" en une case, voire une bulle. Il ne passe pas trois pages à se pignoler sur ses "inventions" qui ne sont que des dérivés, des redites, des clichés, des passages obligés de la HF (la lance qui lance des éclairs, la kryptonite-masse qui annule les super-pouvoirs, etc). Il joue de ça. Il se concentre (grâce à ces subterfuges scénaristiques que sont les pouvoirs ou artefacts) plutôt sur les états d'âme des personnages, leurs contradictions, leurs désirs, leurs mensonges. Du coup, les dialogues (encore drôles, même si de plus en plus humour-cynique et désabusé) et la psychologie des personnages est beaucoup plus fouillée que dans pas mal de séries HF pour pré-ado/ado. Une bien belle série que l'on ne voit pas s'essouffler.

crepp, 19.04.2017 à 10:58365481
Lapinot c'était une époque avec du bon comme du moins bon, mais voilà le ressortir de son chapeau, je ne suis pas fan de l'idée.

Moi, 18.04.2017 à 9:48365471
Come-back (d'outre-tombe) de Lapinot prévu à L'Association en août prochain.

yancomix, 21.09.2016 à 11:01363169
Quelques éléments de réponses (sur le style un peu inhabituel de Trondheim ou sur le pourquoi de ce récit) ici.

Pierre, 21.09.2016 à 10:38363168
lanjingling :

Je remarquais juste que, parmi les nombreuses autobios en B.D. sorties depuis quelques années (dont beaucoup chez l'Association, mais pas que), celles fournissant un témoignage exotique recueillent souvent un bien plus grand succès public que la vie quotidienne d'un dessinateur, avec un fort tropisme moyen-oriental (on pourrait ajouter le Chat du rabbin, qui n'est pas autobio, bien qu'ayant un fort lien avec la judeité de Sfar, et qui a aussi cet aspect document). Mais évidemment, je suis d'accord, cela ne préjuge aucunemnt de la qualité de l'ouvrage.


En fait je me demandais dans quelle mesure le succès de l'Arabe du futur (mais aussi comme tu le rappelles, Persepolis) avait pu jouer dans la décision de Brigitte Findakli de publier le récit de son histoire. Mais ça, personne ne me le dira !

lanjingling, 20.09.2016 à 18:29363162
Mael :
lanjingling :
Elle coscénarise,ou, plus exactement, puisqu'elle ne sait vraissemblablement ni scénariser ni dessiner, c'est Trondheim qui a fait la mise en structure et en forme.


Je ne serai pas si certain, c'est probable mais elle sait a minima dessiner (elle l'a fait dans "Ping pong" de Zviane) et vu sa fréquentation très ancienne du milieu (coloriste dès les 80's) elle doit avoir un minimum de pensée en séquence. Après le ton est très trondheimien oui.

Ma boutade mise à part, les extrait montrent un style différent du Trondheim (plus ou moins )habituel, outre l'inclusion de photos (cela se veut donc un vrai document), le dessin me semble nouveau aussi (mais je ne connais pas tout Trondheim non plus), à se demander si ce n'est pas une oeuvre à quatre mains, niveau dessin comme scénario.

Pierre :
lanjingling :

Et avant cela, à l'Association,il y avait eu Persepolis. Je pense que pas mal de monde recherche des témoignages vécus sur cette partie du monde (il y a aussi Le photographe,tiens),ce qui pourrait expliquer le succès de ces titres.


En voyant les choses autrement, on pourrait dire qu'il y a pas mal de gens qui cherchent à témoigner de leur vécu, et pas seulement dans cette partie du monde: dès lors que son parcours détonne quelque peu au regard de la vie de Monsieur et Madame tout le monde on croit avoir quelque chose à raconter. Le témoignage est certes un bon filon éditorial, mais ça ne fait pas oeuvre nécessairement.

Je remarquais juste que, parmi les nombreuses autobios en B.D. sorties depuis quelques années (dont beaucoup chez l'Association, mais pas que), celles fournissant un témoignage exotique recueillent souvent un bien plus grand succès public que la vie quotidienne d'un dessinateur, avec un fort tropisme moyen-oriental (on pourrait ajouter le Chat du rabbin, qui n'est pas autobio, bien qu'ayant un fort lien avec la judeité de Sfar, et qui a aussi cet aspect document). Mais évidemment, je suis d'accord, cela ne préjuge aucunemnt de la qualité de l'ouvrage.

Pierre, 20.09.2016 à 11:15363159
lanjingling :

Et avant cela, à l'Association,il y avait eu Persepolis. Je pense que pas mal de monde recherche des témoignages vécus sur cette partie du monde (il y a aussi Le photographe,tiens),ce qui pourrait expliquer le succès de ces titres.


En voyant les choses autrement, on pourrait dire qu'il y a pas mal de gens qui cherchent à témoigner de leur vécu, et pas seulement dans cette partie du monde: dès lors que son parcours détonne quelque peu au regard de la vie de Monsieur et Madame tout le monde on croit avoir quelque chose à raconter. Le témoignage est certes un bon filon éditorial, mais ça ne fait pas oeuvre nécessairement.

Mael, 20.09.2016 à 8:53363158
lanjingling :
Elle coscénarise,ou, plus exactement, puisqu'elle ne sait vraissemblablement ni scénariser ni dessiner, c'est Trondheim qui a fait la mise en structure et en forme.


Je ne serai pas si certain, c'est probable mais elle sait a minima dessiner (elle l'a fait dans "Ping pong" de Zviane) et vu sa fréquentation très ancienne du milieu (coloriste dès les 80's) elle doit avoir un minimum de pensée en séquence. Après le ton est très trondheimien oui.

lanjingling, 20.09.2016 à 1:24363156
Une jeunesse syrienne, par Park Kyung-Eun. A priori, par contre, celui-ci, ce n'est pas une autobiographie :)

chrisB, 19.09.2016 à 22:45363154
Pour la Syrie d'après 2005, une nouveauté Dargaud (que je n'ai pas encore lu) :

lanjingling, 19.09.2016 à 18:40363153
Mael :
Autobio de sa femme oui, qui est scénariste du livre en fait, du coup.

Elle coscénarise,ou, plus exactement, puisqu'elle ne sait vraissemblablement ni scénariser ni dessiner, c'est Trondheim qui a fait la mise en structure et en forme. En littérature, celui qui fait cela de manière anonyme est dit un nègre. Le faire en B.D. est moins évident, mais Trondheim aurait pu etre assez joueur pour changer de style (narratif et de dessin) pour devenir le nègre de sa femme :)

Mael, 19.09.2016 à 18:27363152
Autobio de sa femme oui, qui est scénariste du livre en fait, du coup.

Sinon on peut citer comme auteurs sur ces thématiques mais de la vague suivante : Zeina Abirached et le livre de Lénaïc Vilain chez Vraoum (que Sfar accusait de plagiat justement, ce qui est assez cocasse car bon certes il y avait deux personnages et des couleurs en communs mais ça ce sont les drapeaux...).

lanjingling, 19.09.2016 à 16:23363150
Pierre :




Je crois que je le lirai par curiosité (il me semble que c'est dans Approximativement qu'on apprenait les origines irakiennes de Madame Trondheim et ce détail m'avait interpellé à l'époque), mais est-ce que cela ne surfe pas tout de même un peu sur le succès de l'Arabe du futur ?

Et avant cela, à l'Association,il y avait eu Persepolis. Je pense que pas mal de monde recherche des témoignages vécus sur cette partie du monde (il y a aussi Le photographe,tiens),ce qui pourrait expliquer le succès de ces titres.
Y aurait-il un léger tropisme moyen-oriental chez les jeunes auteurs indépendants (qui ne le sont plus trop, par ailleurs, jeunes et indépendants).
Mais je ne pense franchement pas que Trondheim suive une vague quelconque. C'est quoi, d'ailleurs, une bio de sa femme ?

Pierre, 19.09.2016 à 13:18363148




Je crois que je le lirai par curiosité (il me semble que c'est dans Approximativement qu'on apprenait les origines irakiennes de Madame Trondheim et ce détail m'avait interpellé à l'époque), mais est-ce que cela ne surfe pas tout de même un peu sur le succès de l'Arabe du futur ?

chrisB, 30.08.2016 à 8:42363023
Toujours aussi bien :)

Pierre, 16.06.2016 à 17:40362529
NDZ :
Pierre :
Je relis l'album Pour de vrai (plutôt plaisant, quoique superficiel):




On y voit intervenir un hurluberlu qui a les traits Herbert de Vaucanson. Rencontrant Lapinot pour la première fois vraisemblablement, il a cette phrase: "on ne s'est pas déjà vu quelque part ?" ce à quoi l'intéressé répond par un "euh..." énigmatique. L'un d'entre vous, connaisseur de l'oeuvre de Trondheim, pourrait-il expliciter cette allusion qui m'échappe ? A vrai dire je ne suis plus (si je ne l'ai jamais été) très au fait de cet univers. Par avance merci !


C'est un personnage qui revient dans les aventures sans Lapinot. Il est aussi possible qu'il soit présent à une fête dans un des Lapinot précédents... pas de souvenir précis.


J'avais bien reconnu le comparse de Richard, mais telle que la scène est conçue, je croyais que la non réponse de Lapinot signifiait l'aveu impossible d'une précédente rencontre de ces deux personnages (non pas sous leur état civil actuel mais au moins sous cette même figure) dans un univers parallèle (je pensais à Donjon): après tout, dans ce même album, Lapinot ne rencontre-t-il pas quelques pages plus loin, la Miss Mirabelle des Carottes de Patagonie ?

Il y a forcément une intention !

NDZ, 16.06.2016 à 11:26362528
Après, quand on regarde tout dans le détail, comme souvent chez Trondheim, il est possible que ça soit un peu plus compliqué...

NDZ, 16.06.2016 à 11:20362527
Pierre :
Je relis l'album Pour de vrai (plutôt plaisant, quoique superficiel):




On y voit intervenir un hurluberlu qui a les traits Herbert de Vaucanson. Rencontrant Lapinot pour la première fois vraisemblablement, il a cette phrase: "on ne s'est pas déjà vu quelque part ?" ce à quoi l'intéressé répond par un "euh..." énigmatique. L'un d'entre vous, connaisseur de l'oeuvre de Trondheim, pourrait-il expliciter cette allusion qui m'échappe ? A vrai dire je ne suis plus (si je ne l'ai jamais été) très au fait de cet univers. Par avance merci !


C'est un personnage qui revient dans les aventures sans Lapinot. Il est aussi possible qu'il soit présent à une fête dans un des Lapinot précédents... pas de souvenir précis.

Pierre, 16.06.2016 à 10:46362526
Je relis l'album Pour de vrai (plutôt plaisant, quoique superficiel):




On y voit intervenir un hurluberlu qui a les traits Herbert de Vaucanson. Rencontrant Lapinot pour la première fois vraisemblablement, il a cette phrase: "on ne s'est pas déjà vu quelque part ?" ce à quoi l'intéressé répond par un "euh..." énigmatique. L'un d'entre vous, connaisseur de l'oeuvre de Trondheim, pourrait-il expliciter cette allusion qui m'échappe ? A vrai dire je ne suis plus (si je ne l'ai jamais été) très au fait de cet univers. Par avance merci !

lldm, 01.04.2016 à 17:40361914
Mael :
Sur le tumblr de Trondheim, première planche et story board d'un Luckky Luke avorté avec Pedrosa.


Vive la légalisation de l'avortement

Mael, 01.04.2016 à 14:30361913
Sur le tumblr de Trondheim, première planche et story board d'un Luckky Luke avorté avec Pedrosa.

Thierry, 07.12.2015 à 10:29360178
retiré de ma bédéthèque, cette collaboration entre Appolo et Trondheim.
Un récit "en costume" sur l'île de la Réunion qui anilme une galerie de personnages pourquivant des chimères.
Un ornythologiste à la recherche du mythique dodo
Un rêveur qui fantasme sur l'idéal de liberté des pirates
une jeune fille de pirate repenti devenu planteur qui s'imagine rejoindre les esclaves évadés
et, comme une ombre, La Buse, dernier des pirates, qui attend son heure dans les geoles du gouverneur.
Récit étrange, qui semble osculter le crépuscule d'un monde, cette Ile Bourbon, 1730 déçoit en partie.
Sans doute en partie à cause du parti-pris des auteurs, qui mélangent un scénario fouillé et documenté, plutôt sérieux, mais contrebalancé par le trait humoristique animalier de Trondheim. Cela instaure un décalage pas désintéressant pour un scénario dont la tonalité aurait été tout autre avec un dessin semi-réaliste?
Malheureusement, Trondheim ne me semble pas complètement à l'aide dans l'exercice. De plus, le noir et blanc fonctionne assez mal et le dessin manque parfois de lisibilité. Une mise en couleur adéquate aurait pourtant éclairé les planches de la plus belle des manières.
Belles intentions mais un album finalement un peu décevant. Ni vraiment réussi, ni franchement raté.

Mael, 10.09.2015 à 14:19359514


Lewis Trondheim a réalisée une (amusante) couv pour le premier (et intéressant) rapport de l'Association pour une Démocratie Directe.

Moi, 18.06.2015 à 8:26359068
Lewis Trondheim a ouvert un forum où on peut discuter de ses oeuvres et lui poser des questions.
Le forum remplace celui des Murmures du Donjon (dont le site a été hacké).

chrisB, 22.05.2015 à 10:12358877
Pas décu par ce tome 2, dans la lignée du premier. Ca tourne au poil, et c'est toujours aussi bien.

Mr_Switch, 10.03.2015 à 22:47358142
e m :
Capharnaüm...


Un article bien intéressant

e m, 26.01.2015 à 22:12357618
Capharnaüm...
Récit inachevé dessiné entre 2003 et 2005.
En noir & blanc, dessiné dessinée direct sans crayonné. Ça m'a fait un peu penser à Mildiou.
Une fois que c'est parti, ça va à 100 à l'heure, et on arrive bien vite à la fin des 300 pages.
Si vous aimez l'humour, le cynisme, les anti-héros façon Trondheim, foncez acheter ce bouquin.

On regrettera que LT ait laissé tombé l'histoire après seulement 300 pages alors qu'il en avait prévu 5000. J'aurai bien vu une publication sous forme de feuilleton, ça aurait très bien pu s'y prêter.
C'est quand même très frustrant tout ça. Lewis, maintenant on veut la suite !!
Ça fait quand même sacrément plaisir de retrouver du bon vieux Trondheim d'antan (même si j'adore le contemporain).

5 magazines

NDZ, 19.01.2015 à 22:44357561
Je bégaie, mais PPN avec Trondheim, c'est drôle, péchu et poétique, au contraire de l'esatz de série qui perdure après qu'il ait quitté le navire. Mon fils, the 1st, reste scotché devant les doubles pages de T. Robin pendant des minutes (bon, il ne tient pas en place), c'est dire la fascination et l'émerveillement qui se dégagent de ces pages pour un petit bonhomme de 4ans 1/2.

Pages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11

retour forum

bordure
coin bordure coin