| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par alban
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Panini Manga / Generation Comics

complétez cette fiche
Tome 3
ScénarioUrasawa Naoki
DessinUrasawa Naoki
CouleursNoir et Blanc
Année2002
EditeurPanini Manga / Generation Comics
Série20th Century Boys, tome 3
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 1hs ...
Bullenote [détail]

Les révélations recueillies par Kenji de la bouche d'un ancien adepte d'Ami sur le point de mourir l'ont passablement perturbé. Le voilà promu unique garant de la paix sur terre... L'enquête de Kenji avance petit à petit, mais même si chaque pas le rapproche de la solution, le mystère ne cesse de s'épaissir et les actions d'Ami se multiplient sans que personne ne semble pouvoir s'y opposer.

 

2 avis

CoeurDePat
Changement de ton prononcé par rapport au tome 2 : l’histoire se recentre ici autour de Kenji pendant la quasi-totalité du volume. Le scénario me semble quelque peu hésitant, où plus précisément flou.

Urasawa confronte Kenji et Ami puis s’amuse à nous livrer de nouvelles fausses pistes, à élargir le champ de ce que l’on connaissait tout en multipliant les possibilités. Tous ces personnages secondaires permettent de donner une ampleur appréciable à l’intrigue, et étoffent et crédibilisent cet univers assez glauque.

Ce tome est malgré tout – à mon avis – plus faible que les précédents : on atteint en effet une certaine saturation en rebondissement et mystère. En particulier, j’ai été moins intrigué que durant la lecture du tome 2.
Le dessin est comme toujours très bon, même si certains visages se ressemblent.

La fin du tome nous montre le shôgun, personnage mystérieux situé à Bangkok, qui n’a pour l’instant rien à voir avec le reste de l’histoire. Manière de tenir encore plus le lecteur en haleine, si besoin était. :)
pikipu
20th century boys, c'est un peu comme la série 24, une fois que tu as commencé c'est dur d'arrêter.

L'épisode 3 de cette série manga est bon, mais paraît moins abouti que le volume précédent. Je n'ai pas vraiment retrouvé la force de la narration qui m'avait alors scotché, ni les surprises, ni la spirale infernale du rythme d'Urasawa.

Mais ne nous méprenons pas, ce volume ne vous fera pas arrêter cette série. Il y a une fin et quelle que soit le nombre de volumes qui nous séparent d'elle, nous savons qu'il est de toute façon trop tard.

On espère juste que les traducteurs vont enfin aller prendre des cours de français. Parce que plus de 20 fautes d'orthographe dans ce volume, c'est à la limite du foutage de gueule...
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin