| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par herbv
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Cornélius

complétez cette fiche
Tome 2
ScénarioMizuki Shigeru
DessinMizuki Shigeru
CouleursNoir et Blanc
Année2009
EditeurCornélius
CollectionPaul
Série3, rue des Mystères et autres histoires, tome 2
autres tomes1 | 2
Bullenote [détail]

 

1 avis

herbv
Comment ont été découverts les grains de riz au Japon ? Que peuvent faire des insectes extra-terrestres pour rentrer chez eux ? Tous les chats sont-ils d’inoffensifs animaux de compagnie ? Et si la télévision était un moyen de voyager littéralement ? Quand un inconnu vous offre sa fortune en héritage, est-il sage d’accepter ? Toutes ces questions ainsi que sept autres trouvent une réponse dans le nouveau volume de l’anthologie 3, rue des mystères composée par l’éditeur Cornélius et qui sort presque trois ans après le premier.

Peut-être plus disparate encore que le tome 1, mélangeant allègrement fantastique, science-fiction, yôkai, contes anciens revisités, cet opus propose une palette importante de l’imaginaire de l’auteur pendant les années 1970. Quatre récits ressortent tout particulièrement sur les douze proposés. Ainsi, "Les premiers grains de riz" se révèle être une fable charmante sur l’introduction du riz dans le régime alimentaire au Japon. "Animalus economicus", situé à une période contemporaine, du moins à celle de sa création, nous narre les mésaventures d’un pauvre employé incapable de s’adapter aux exigences économiques du monde moderne. Dans un genre différent, "Une foule monstre" joue sur les peurs paranoïaques, les monstres de la nuit étant remplacés par ceux des égouts qui n’hésitent pas à se mêler à la foule le jour. Enfin, "La Boule de cristal" détourne, de façon grivoise et amusante, le conte d’Urashima Tarô.

Ce recueil est incontestablement à réserver aux amateurs de Shigeru Mizuki tant il demande à ce qu’on soit familiarisé avec les œuvres de l’auteur pour pouvoir l’apprécier. Cependant, nulle trace de la naïveté que l’on peut trouver dans les histoires de Kitaro le repoussant, ce qui le rend bien plus agréable et abordable que la série phare du mangaka. On peut toutefois regretter l’absence de clés de compréhension en fin de volume qui auraient pu permettre aux lecteurs un peu novices de tenter l’aventure. Indiquer les titres originaux des nouvelles ainsi que leur première publication n’aurait pas été non plus du luxe. Dommage...
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin