| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Grands Prix
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par oslonovitch
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Asuka

complétez cette fiche
Tome 4
ScénarioMizushiro Setona
DessinMizushiro Setona
CouleursNoir et Blanc
Année2006
EditeurAsuka
CollectionShôjo
SérieL'infirmerie après les cours, tome 4
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10
Bullenote [détail]

 

1 avis

herbv
Dans le précédent volume, nous avions laissé Mashiro sur le point d’être embrassé par So, sous les yeux sidérés de Shinbashi. Nous les retrouvons ici au même point dès les premières pages. Le baiser a bel et bien lieu, Mashiro ne se désistant pas au tout dernier moment comme on aurait pu le penser. Il s’ensuit explications d’un côté, quiproquo de l’autre et dissimulation d’un troisième. La situation ne s’en trouve pas simplifiée, c’est le moins que l’on puisse dire. C’est alors qu’arrive le moment d’une nouvelle plongée dans les rêves de l’infirmerie après les cours.

Setona Mizushiro continue à nous régaler avec l’histoire de Mashiro, mi-fille, mi-garçon et le triangle amoureux constitué avec So et Kureha. Comme à son habitude, la mangaka fait sortir du récit un personnage, une fois qu’il a fini de jouer le rôle qui lui était assigné avant de se focaliser sur quelqu’un d’autre. Cette fois, Aï, la sœur de So semble devoir devenir le nouveau point central. Mais pour combien de temps car à la différence des autres protagonistes, elle ne semble pas chercher à s’en aller, préférant garder la mainmise sur son frère.

C’est donc avec toujours autant de plaisir que l’on suit ces quatre nouveaux chapitres de L’infirmerie après les cours. On se délecte même par avance du retournement de situation qui semble devoir se profiler avec la dernière page. Et comme un bonheur ne vient jamais seul, c’est aussi avec plaisir qu’on a pu constater que les atroces moirages sur les pages à l’origine en couleur des précédents volumes ont disparu. Cependant, on a à la place des planches floues car Asuka semble être vraiment incapable de présenter un travail impeccable à ses lecteurs. Dommage car tout le reste est réussi.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin