créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par frads
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Gallimard

complétez cette fiche
L'odeur de la poussière chaude
ScénarioPeeters Frederik
DessinPeeters Frederik
Année2011
EditeurGallimard
Sérieaâma, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4
Bullenote [détail]

Dans un futur lointain… Verloc Nim se réveille amnésique au milieu de nulle part. Grâce à son journal, qu'un singe-robot nommé Churchill lui remet, il se plonge dans son passé. Verloc y apprend qu'il mène une vie misérable, qu'il a perdu travail, famille et amis depuis qu'il a décidé de vivre en marge d'un monde hypertechnologique. Jusqu'à ce que son frère Conrad l'emmène sur une autre planète pour y récupérer une mystérieuse substance nommée aâma…

 

1 avis

antonin01
J'ai acheté cet album car j'aime beaucoup ce que fait le jeune (plus très jeune) franco-suisse, je ne partais donc pas tout à fait neutre en le lisant. Peeters nous plonge dans un récit de science-fiction, mais qui semble comme à son habitude n'être qu'un prétexte à mettre en scène des êtres humains et de les lier entre comme une sauce vinaigrette. Et pourquoi pas faire monter une mayonnaise d'un même coup de cuillère ? Pour ma part, la mayonnaise est montée, mais pas aussi haut que j' espérais, le dessin m'a un petit peu déçu, trouvant parfois que les visages oscillaient entre réalisme et des visages plus simplifiés comme il a déjà dessinés par le passé (comme dans Lupus). Cependant la lecture est fluide, on a tout ce qu'il faut pour une histoire bien formée, un peu trop stéréotypée peut-être : de l'aventure, des liens fraternels/amicaux, de l'amour, des ennemis, du danger, mais cela se tient et est rondement mené.
Les couleurs sont agréables à l'œil, et on ne s'ennuie pas.
La relation père/enfant y est encore traitée, comme dans Koma ou encore Pilules Bleues (même s'il n'est pas exactement le père dans cet album), on ne sait pas où commence la fiction, c'est ce que j'aime avec Peeters, celui-ci mêlant beaucoup de sa vie à ses histoires (mais peut-être que je me trompe ?).
Un album à lire, même si ce n'est pas celui que je conseillerais en premier, de ce merveilleux auteur.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin