créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par pierig
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

� Dupuis

compl�tez cette fiche
Saigon-Hanoi
Sc�narioCosey
DessinCosey
CouleursCosey
Ann�e1992
EditeurDupuis
CollectionAire Libre
S�rieOne-shot !
Bullenote [d�tail]

Felicity, jeune fille d'à peine onze ans se sent seule en ce réveillon de 31 décembre. Cloîtrée bien au chaud chez elle, à l'abri de la neige et du froid qui s'abattent sur cette petite ville des USA, elle décide d'appeler quelqu'un, au hasard de l'annuaire téléphonique. Elle tombe sur un homme, un ancien du Viet-Nam, tout aussi seul...début d'une amitié tendre et intense...
Il y a de ces jours où des liens se tissent, sans qu'on ne sache trop pourquoi...

 

2 avis

joe
Saigon-Hanoi, c'est l'histoire apparemment toute banale d'un coup de téléphone, un soir de réveillon, en plein coeur d'une petite bourgade perdue des Etats-Unis, enfuie sous la neige, vivant au ralenti, comme à chaque fois que l'hiver se pare de sa robe blanche.

Mais derrière la banalité d'un coup de téléphone, se cache une histoire extraordinaire, celle d'une rencontre étonnante, ce genre de rencontres qui ne se font qu'en des moments et des situations privilégiés, voire uniques, tel un réveillon de nouvel an, lorsqu'on est seul, alors qu'on ne devrait pas... Deux personnes que rien ne rapprochait, et qui passeront en fait leur plus beau réveillon, à discuter de tout et de rien, dans la chaleur de leurs maisons de bois...

Cosey est un maître de la bd contemporaine, et Saigon-Hanoi est l'un de ses joyaux. Autour d'une conversation téléphonique qui dure quasi tout l'album, on aurait pu redouter un statisme à en mourir d'ennui, un manque de rythme à s'endormir... mais c'est sans compter sur le talent de narration de Cosey, et sa capacité à remplir ses personnages d'émotions et de sentiments.
Et que dire du parallèle qu'il installe entre ce dessin et ce texte qui n'ont à première vue rien en commun, Cosey parvenant ici à tirer le plus grand parti de la spécificité du Neuvième Art, la symbiose et la complémentarité parfaite du texte et du dessin sont un modèle du genre...

Bref, ne vous attardez pas à ces subtilités techniques qui n'émergent qu'après coup, Saigon-Hanoi se déguste comme un thé brûlant au coin du feu, enroulé dans un couverture bien chaude, à admirer les flocons tomber de leurs nuages... le septième ciel n'est pas loin...
blondin
J’ai vraiment adoré cette bd qui tire sa force première d’un procédé scénaristique pour le moins astucieux : il s’agit d’une « conversation téléphonique » entre un vétéran du Vietnam marqué par la perte de son ami, mort au combat, et une petite fille introvertie de onze ans qui, à l’aube d’une année nouvelle et sur fond d’images sur le conflit vietnamien, essaient d’échapper chacun à leur manière à la réalité qui les entoure… Il est très étonnant de remarquer que ces images qui défilent d’un bout à l’autre de cet album sont en fait issues d’un reportage tourné vingt ans après la guerre et dans lequel cet ancien GI a lui-même figuré… Projection de lui-même ou réalité ? A vous de voir... Reste que ce pur moment de douce nostalgie apportera un peu de baume au cœur de tous, lecteurs y compris. Vous l’aurez compris, cette bd est fabuleuse et gagne à être davantage connue ! ! !
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin