créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par herbv
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Kana

complétez cette fiche
Tome 1
ScénarioTezuka Osamu
DessinTezuka Osamu
CouleursNoir et Blanc
Année2009
EditeurKana
CollectionSensei
SérieAstro Boy, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Bullenote [détail]

Astro est un robot à l'apparence d'un petit garçon, mais est doté d'une force herculéenne et d'une grande sagesse. Il sera formé par le professeur Ochanomizu qui en fera un super-héros au service de la justice et de la protection de l'humanité !

 

1 avis

rohagus
Belle édition pour cette série anthologique qui rend hommage à l'oeuvre la plus connue d'Osamu Tezuka en publiant les meilleures histoires d'Astro, le petit robot.

J'ai cru, en entamant ce manga, que cela allait me permettre de découvrir les origines de ce personnage que je connaissais mal. Ce n'est qu'à moitié le cas.
En effet, l'album débute par une histoire courte résumant la création du petit robot et ses débuts, mais il ne s'agit pas à proprement parler de la première histoire publiée par Tezuka sur ce personnage. De même, les histoires qui suivent ne forment pas une chronologie de ses premières aventures mais sont plutôt une sélection, au suivi d'ailleurs parfois assez décousu, des histoires que Kana considère comme les meilleures du personnage.
En réalité, c'est seulement à la lecture de la dernière histoire courte du premier tome que j'ai appris les véritables origines d'Astro le robot. Tezuka s'y met en effet en scène pour raconter lui-même la première apparition d'Astro dans une série où il n'était qu'un personnage secondaire et sans vie, puis les évènements éditoriaux qui vont l'amener à créer une série qui lui sera consacrée. Le texte épilogue de ce premier tome raconte également comment Astro en est venu à être renommé au Japon et de par le monde par le biais de son dessin animé davantage que par son manga.

Alors qu'en est-il des histoires contenues dans cette anthologie ?
Cinq récits composent le premier tome. Un soin particulier y a été apporté. Le premier d'entre eux est en grande partie colorisé ce qui le rend très attrayant. Les couleurs permettent en outre de mettre davantage en avant la ressemblance du trait de Tezuka de l'époque avec celui des productions Disney. Certaines planches m'ont d'ailleurs grandement rappelé l'école Disney italienne qui apparaitra de nombreuses années plus tard.
Ces histoires se révèlent pleines de rythme et dotées de scénarios très variés et souvent originaux. Les intrigues sont denses et suffisamment imprévisibles pour intéresser un lecteur adulte.
Le style scénaristique se révèle tout de même très enfantin. Les ficelles sont très grosses et les incohérences flagrantes sont parfois tellement légion qu'elles gâchent une bonne partie du plaisir. Un adulte aura du mal à laisser passer certains rebondissements trop faciles ou trop abracadabrants. Comment ne pas réagir quand on voit Astro se rendre sans raison dans un Mexique mâtiné d'Egypte Ancienne pour se mettre au service d'un professeur inconnu et mauvais ? Ou quand on voit ce Pôle Sud qui tient plus de l'Afrique du Sud de l'Apartheid où on se balade en bras de chemise à côtés des pingouins ? Il faut pour cela se focaliser sur la seule aventure et son rythme assez prenant et ne pas trop chercher la cohérence de l'ensemble.
J'aurais aimé, en outre, un petit texte introductif permettant de mieux situer chacune des histoires regroupées dans ce recueil, connaitre leur date de publication et éventuellement les événements pouvant expliquer leur contexte. Certains récits commencent en effet de manière assez abrupte et le néophyte pourra facilement être pris au dépourvu.

En ce sens, cette anthologie s'adresse à deux publics à mon avis.
Le premier, les amateurs d'histoire du manga, soucieux de se procurer une belle édition d'un monument historique dans l'histoire de la bande dessinée japonaise. Ils y découvriront une bonne sélection de ce qui a marqué le jeune lectorat du Japon dans les années 60.

Les seconds, les enfants ou leurs parents désireux de leur faire lire des aventures relativement désuètes de nos jours mais qui ont probablement de quoi encore captiver les jeunes lecteurs à la manière d'une bonne histoire du journal de Mickey ou d'autres publications jeunesse.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin