créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par thierry
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Casterman

complétez cette fiche
L'autoroute du soleil
ScénarioBaru
DessinBaru
Année1995
EditeurCasterman
CollectionManga
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

Karim Kemal a 22 ans et une mauvaise réputation. On raconte qu'il gagne des fortunes en jouant aux cartes...qu'il vend de la drogue, qu'il a le sida...mais qu'aucune femme ne lui résiste et qu'il couche avec les plus riches pour de l'argent.

 

3 avis

crepp
Alexandre, jeune homme de 17 ans vivant à Nancy a comme idole Karim, tombeur de ses dames de 5 ans son aîné. Oui mais voilà, Karim se tape tout ce qui bouge et se fait prendre en flagrant délit dans les bras de la femme de Raoul Faurissier. Ce brave docteur fait parti d’un groupe d’extrême droite, il n’aime déjà pas l’idée d’être trompé mais en plus par un basané ! Heureusement Karim fut prévenu par Alexandre. Il n’empêche qu’ils vont devoir fuir. Le brave docteur n’est pas près d’oublier l’affront, il va tout faire pour les retrouver.

Cela fait un long moment que j’ai reporté cette lecture au point d’avoir oublié cet album, mais la sortie dans la nouvelle collection "écritures" m’a fait corriger cette erreur. Et quelle erreur !
Dès les premières pages, je me suis senti proche des deux héros. La mise en place des personnages que l’on va retrouver au fil de l’album est subtile,leur évolution aussi. Alexandre en est l’exemple le plus frappant, son passage à l’age adulte est merveilleusement raconté. Autre thème important, celui de l’intégration.
Baru est autant à l’aise dans les tête-à-tête (les engueulades entre Alexandre et Karim sont mémorables) que dans les scènes d’action.
"L’autoroute du soleil" est tout d’abord un road-movie, Baru nous démontre qu’il ne faut pas obligatoirement se trouver sur les routes des Etats-Unis pour mériter ce titre.

En somme l’autoroute du soleil en intégral ou en 2 tomes est à lire , c’est un plaisir, un régal. Il rentre directement dans mon top 10.
coeurdepat
"L'autoroute du soleil" est un gros pavé impressionnant de 430 pages (récemment réedité en deux volumes) qui me semble-t-il, se réclame du manga.

L'histoire est longue. Les péripéties des deux personnages principaux, Alex et Karim, sont presque dignes de "Mildiou" tant les rebondissements sont nombreux et l'acharnement de leur poursuivant prononcé. Le début est raconté de façon absolument magistrale par une voix off (l'analogie avec le cinéma est très forte) qui présente les personnages, la situation, et qui donne le coup d'envoi.

A partir de là les choses s'enchaînent de façon assez implacable. Les évènements se succèdent, logiques, durs, et on se retrouve englué dans une situation inextricable. Personnellement je trouve ça très bien fait. Seule solution : la fuite, qui va durer tout l'album... Fuite devant un ennemi complètement acharné et qui ne lâche pas sa proie. Fuite devant certaines rencontres malheureuses, mais qui ne seront pas anecdotiques et participeront au contraire à la construction de l'histoire.

L'évolution des personnages est un des points forts de cet album. Que ce soit Faurissier, qui devient aveugle puis fou de haine, Alexandre, qui de gamin boutonneux et timide s'affirme de plus en plus, ou d'autres encore, les personnages ne sont pas monolithiques, ils ne sont pas figés, au contraire : ils sont très vivants.

Bon, tout de même, en 430 pages on a le temps de trouver l'histoire un peu longue, c'est vrai. Et puis certains rebondissements font un peu feuilleton. N'empêche, lorsque la mécanique s'est mise en marche, plus moyen de lâcher cet album. C'est vraiment prenant.

Pas grand-chose à dire sur le dessin, c'est du Baru. Un petit regret sur la couleur, qui à mon avis aurait apporté un plus à l'ensemble, et sur le tic de dessin de l'auteur qui consiste à faire des persos parfois complètement de travers pour marquer leur énervement... C'est un peu déstabilisant au début.

A lire, sans aucun doute.
sylvain ricard
Karim Kemal est un séducteur de femmes riches. Il a 22 ans et vit de son corps et d'autres petites rentes comme les cartes qui, dit-on, l'ont rendu riche. Kamel vit à Nancy, dans la même ville qu'Alexandre, 17 ans, dont il est le héros. Pour son malheur il vit également dans la même ville que le docteur Raoul Faurissier, cadre dirigeant du parti nazi local et époux d'une des maîtresses fortunées de Kamel. Tout aurait pu continuer sans problèmes si, par un malencontreux hasard, Faurissier n'avait pas surpris les amants illégitimes en pleine action...S'en suit une course poursuite ou se mêlent les histoires personnelles de vengeance, de drogue, d'amour mais aussi d'amitié‚ entre Kamel et Alexandre dont le sort semble étroitement lié.

Classé dans la catégorie des Mangas, " L'autoroute du soleil " ne le doit qu'à sa mise en page et sa narration. Il n'est ici nul question de japonais aux pouvoirs surhumains ou de baston asiatique mais bien d'un road movie digne des meilleurs films du genre. Sur fond de triste réalité politique (Faurissier a un petit air de Stirbois qui en dit long) et d'enfoirés en tous genres (dealers, fachos, bourgeoises véreuses, pétasses et autres lâches), Baru raconte son histoire avec une mise en scène et des plans originaux qui font de ce livre un must dans sa catégorie. 425 planches de pur bonheur que l'on avale d'un trait, d'autant que celui de l'auteur est définitivement excellent, tant la justesse de l'expression des personnages valent le mouvement qu'il déclenche. Un livre que l'on vous recommande très chaudement.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin