| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par jean loup
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Soleil

complétez cette fiche
Marie
ScénarioAnge
DessinAlary Pierre
CouleursNoël Patrick
Année2004
EditeurSoleil
CollectionAutres mondes
SérieBelladone, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3
Bullenote [détail]

Belladone : Nikita au temps des Mousquetaires !
Entre Versailles et Pondichéry, de la Cour des Miracles au Marché Flottant, Belladone mêle réalité historique et romanesque.

1680, le ministre Louvois crée la Chambre Secrète, un service clandestin réunissant les meilleurs agents spéciaux du royaume. Espionnage, contre-espionnage, sabotage, protection, ces agents accomplissent toutes les missions dont personne ne parle jamais. Parmi eux, une jeune femme, Marie, sort du lot. Son nom de code est Belladone.
Enfant trouvée sur le pas d’une église, élevée dans un couvent, envoyée en Inde à l’ouverture du Comptoir, Marie est de retour en France. Et plus que toute chose, elle veut savoir qui elle est. Mais cela devra attendre car la vie du Roi est menacée et tous les mousquetaires du monde ne suffiraient pas à le sauver.

 

1 avis

Chrysostome
Comme cela m'arrive souvent, j'ai d'abord été attiré par le dessin de cette BD avant d'être franchement déçu en lisant l'histoire. Commençons par décrire le dessin puisque là réside le seul intérêt de cette série : parfaitement maîtrisé, dans un style humoristique très expressif, il peut faire penser à Bruno Gazzoti ou Denis Bodart.

Le scénario quant à lui part d'une idée très peu originale: une femme extrêmement jolie qui est super forte et se bat comme (mieux?) qu'un homme. Et c'est du "cape et d'épée". Qui a dit "La fille de d'Artagnan"? On rajoute du mystère à 2 balles pour accrocher le lecteur: l'héroïne est orpheline et son passé est trouble ; une sorte de "roi des pouilleux" se ballade toujours masqué, mais qui est-il donc vraiment? Moi ce que je me demande plutôt c'est "y a-t-il vraiment des lecteurs qui se contentent d'accroches aussi grossières"? Rajoutons les rebondissements bidons: le méchant a à plusieurs reprises l'occasion de tuer l'héroïne, mais il préfère toujours s'échapper (pour mieux revenir dans tous les tomes qui vont suivre?)
En bref je vous déconseille fortement cette série.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin