créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Vote pour Le Grand Prix de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par herbv
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

� Delcourt

compl�tez cette fiche
Big Guy
Sc�narioMiller Frank
DessinDarrow Geof
EncrageDarrow Geof
CouleurLegris Claude
Ann�e1995
EditeurDelcourt
CollectionNeopolis
S�rieBig Guy, tome 1
autres tomes1 | 1.5
Bullenote [d�tail]

1�re partie, Rusty Fights Alone! (The Big Guy and Rusty the Boy Robot #1) [Récit à Suivre - Début]
2�me partie, The Big Guy Kicks Butt! (The Big Guy and Rusty the Boy Robot #2) [Récit à Suivre - Fin]

Autre(s) publication(s):

Rusty Fights Alone! (The Big Guy and Rusty the Boy Robot #1)
dans Big Guy & Rusty le garçon robot (Big Guy #1.5)
The Big Guy Kicks Butt! (The Big Guy and Rusty the Boy Robot #2)
dans Big Guy & Rusty le garçon robot (Big Guy #1.5)

 

1 avis

CoeurDePat
"Big Guy" est une énorme parodie de toutes les histoires de superhéros, plus particulèrement celles mettant en scène un énorme méchant impossible à détruire.
On le comprend assez mal au tout début, mais cela devient par la suite tellement énorme que c'est difficile à manquer... sauf si, dégoûté, on ferme l'album avant.
Car si la parodie est plutôt intéressante dans son idée, avec des éléments intéressants tels que la domination habituellement implicite (et ici très explicite !) des Etats-Unis sur le reste du monde, les clichés éculés, la pseudo-morale et les pseudo-états d'âme du héros, avec également des éléments de mise en scène tels le méchant qui n'arrête pas de parler pour dire qu'il est méchant, le comportement hyper caricatural des pauvres gens qui vont mourir, les dialogues impossibles entre le héros et le méchant, etc., eh bien si cela est plutôt intéressant, en revanche la lecture de cet album est d'une lourdeur proprement insupportable. :(
Les textes off sont longs, ils se veulent parodiques, ils sont lourds et exagérément outrés (si si !), de même que les situations décrites.
Bref, j'aime beaucoup les (bons) films de série B comme "Evil Dead" et "Brain Dead" par exemple, mais là, non, ça ne passe vraiment vraiment pas. :(
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin