| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par petitboulet
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Les Humanoïdes Associés

complétez cette fiche
Bob Fish
ScénarioChaland Yves
DessinChaland Yves
Année1981
EditeurLes Humanoïdes Associés
CollectionMétal Hurlant
SérieBob Fish, One-shot !
autres tomes1 | 2
Bullenote [détail]

 

1 avis

Pierre
Bob Fish est sans nul doute une oeuvre majeure de la bande dessinée francophone. Lors de sa parution en 1981, elle suscita nombre de réactions, où se mêlaient éloge et incompréhension. Cet album est une sorte d’objet déconcertant : de quoi s’agit-il ? D’un récit à l’ancienne pour les nostalgiques de Valhardi ? D’un hommage aux maîtres de la bd classique, d’une charge féroce contre le racisme et l’anticommunisme qui s’exprimaient dans les illustrés des années ‘50 ? D’une provocation ? D’une incongruité ?

Le parti-pris de l’auteur est clairement affiché : à l’encontre de toutes les pratiques en cours à l’époque, il sort un album imprimé en bichromie, procédé qui évoque les pages surannées des journaux de Tintin et de Spirou des années ‘50. D’emblée, Chaland inverse les valeurs de la bd traditionnelle, il donne la vedette à Albert le faire-valoir, faisant volontairement passer son héros Bob Fish au second plan.

L’intrigue de Bob Fish peut sembler déroutante par son aspect stéréotypé. Celle-ci contient en elle tous les lieux communs de la bd franco belge, et l’auteur tourne en dérision les ficelles scénaristiques de la bd classique. Le véritable sujet n'est pas cette sordide histoire de kidnapping ou la vengeance de cette risible chauve-souris géante: l’accent est mis davantage sur « l’ambiance » : l’intérêt se porte ainsi sur les ruelles de Bruxelles, sur ses banlieues, sur les fausses publicités qui recouvrent les murs des villes, sur les conduites intérieures noires… Ainsi, tout un univers est recréé sous nos yeux, non pas une reconstitution historique mais un hommage rendu à la vision du monde que dégage l’œuvre des auteurs de l’âge d’or franco-belge. C’est pourquoi l’album est émaillé d'une foule de références aux œuvres de Jijé, Franquin, Tillieux, Vandersteen, qui multiplient les niveaux de lecture.

A travers Bob Fish, Chaland affiche ses références. Il synthétise, il ressuscite en un récit, tous les poncifs des bandes dessinées de sa jeunesse. Les albums de cette époque sont devenus des classiques, qui imprègnent la culture du lecteur. C’est pour ça que l’attention de Chaland ne se porte pas sur ses personnages, ni sur leur psychologie : Bob Fish n’a pas de personnalité à proprement parler, c’est le type même du héros sans peur et sans reproche des années cinquante, c’est à la fois Valhardi, Félix, Spirou, Tintin, …

La démarche de Chaland est celle d’un artiste. L'auteur élabore dans cet ouvrage une réflexion personnelle sur ce qu'est la B.D. populaire. Chaland y parle de la B.D. qu’il aime, mais il le fait avec lucidité il en stigmatise sa dimension réactionnaire, son racisme souvent latent. Il semble appeler à assumer cet héritage sans en cautionner le propos. Après tout, n’était-ce pas les lectures de son enfance ? Chaland met également en évidence l’esthétique d’une époque, son charme retro, à la fois dans le pittoresque des paysages urbains, et dans le design futuriste du mobilier.

Cet ouvrage est la profession de foi d’un jeune artiste qui vient de franchir la frontière qui sépare l’admirateur du créateur. Il s’agit d’une recréation moderne, d’un regard adulte porté sur la B.D. pour enfant. Chaland prend position, il affirme son identité, sa culture.

Esthète, Chaland est passionné par la question du "style" et faisant exploser sa virtuosité à chaque page, il rend par là, dans une synthèse magistrale, le plus bel hommage à ses maîtres tout en exacerbant certains de leurs « tics » graphiques. Jusque dans le graphisme Chaland poursuit sa démarche, inventant un dessin au second degré.

Ainsi, Bob Fish est cet album génial sur lequel se bâtira toute l’œuvre à venir de Chaland.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin