créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Vote pour Le Grand Prix de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par rohagus
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© L'Association

complétez cette fiche
Le bon endroit
ScénarioVanoli Vincent
DessinVanoli Vincent
Année1997
EditeurL'Association
CollectionEperluette
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

 

2 avis

oslonovitch
Voilà une bien curieuse BD qui regorge d'une richesse de ton, de situation et d'un graphisme absolument incroyables. Vanoli adopte en effet un trait bien particulier pour décrire ces paysages de la Chine moyenâgeuse, un trait qui flotte quelque part entre la vision collective et une interprétation personnelle poétique et envoûtante. Le découpage fait la part belle aux planches d'une pleine page alternées avec des planches révélant les combinaisons originales du noir, du blanc et du gris. De même les planches de bataille dans la plus pure tradition mongole s'articulent autour du récit au ton contemplatif à travers des décors somptueux. Avec une palette riche de teintes et de nuances malgré l'absence de couleur, Vanoli utilise en outre plusieurs techniques qui donnent un album au graphisme étonnant.

Le scénario n'a rien de conventionnel, il ressemble plus à une histoire écrite au fil de l'eau qu'à un récit construit et mûrement retravaillé avant la version finale. Les personnages principaux semblent réels, et le véritable tour de force de l'auteur est de nous faire entrer si profondément dans l'histoire avec un dessin si original et un ton si résolument décalé. Car le ton de cet album n'est certes pas l'élément le moins atypique de la BD. Volontairement à contre courant de l'histoire, des décors et des personnages de l'histoire, Vanoli adopte un humour truculent et décalé, avec des dialogues brillants et lumineux.

A la fois road-movie atypique, conte zen et récit existentiel, "Le bon endroit" m'a littéralement transporté, ému, fait rêver, bref, il m'a subjugué. Les amateurs de l'exercice apprécieront forcément, mais on ne lit pas un tel album entre midi et deux dans les rayons d'une librairie en mangeant son jambon beurre. Vanoli ça se mérite, ça se déguste, ça se lit et ça se relit avec un bonheur égal.
NDZ
Comme David B. et son magnifique "Tengû Carré", Vanoli s'attaque aux légendes du Levant.

Ouverture sur une scène de gigantesque bataille comme les aiment les dessinateurs (dès leur plus jeune âge si on se fie à l'"Ascension" de David B. ou au "Piero" de Baudouin) : on tient là l'image qui illustre parfaitement le livre...

Dessin virtuose (habituel chez Vanoli), harmonie entre le propos et la représentation mais décalage radical avec les dialogues. "Le bon endroit" c'est donc un fouilli monstre d'histoires variées, de personnages graves ou facétieux et de décors somptueux, mais avec des dialogues qui tombent le plus souvent à plat (parce que la vache-qui-rit et Oncle Ben's, hum hum, surtout si on les compare à ceux du "Tengû" sus-cité), sûrement là pour instaurer cette ambiance bancale de conte philosophico-rigolo. Le résultat global est toutefois fort plaisant et on ne s'ennuie jamais. Certains paysages semblent même tout droit sortis du pinceau d'un autre Vincent V. (Gogh) mais touché de monochromie maladive (ah! les champs de rayures!!). Et puis, malgré le chassé-croisé des historiettes, Vanoli rend le tout cohérent et dynamique sans toutefois éviter une impression de flou qui nous assaille une fois le livre refermé (comment résumer l'histoire??).

A lire sans aucun doute, mais pour les petits nouveaux qui veulent découvrir l'auteur, ce n'est probablement pas "Le bon bouquin"...
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin