crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par Indy
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Les Humanoïdes Associés

compl�tez cette fiche
Si j'ai bonne mémoire
Sc�narioRobin Alexis
DessinRobin Alexis
Ann�e2000
EditeurLes Humanoïdes Associés
CollectionTohu-Bohu
S�rieOne-shot !
Bullenote [d�tail]

 

2 avis

CoeurDePat
(J'ai hésité entre 2 et 3, mais l'impression qui me reste n'étant pas trop bonne, ce sera 2)
Le sujet (la mémoire) paraît intéressant, et a déjà été abondamment utilisé au cinéma. Ici cela commence par un évènement somme toute banale, le héros voit passer une femme dans la rue et n'arrive pas à savoir qui elle est; et pourtant elle lui rappelle furieusement quelqu'un... Pire, il a des souvenirs très précis la concernant.
Partant de là, les choses s'enchaînent, non pas inéluctablement, mais en montant en intensité, et ce petit goût de déjà vu tourne à l'obsession totale.
Bon, autant le dire tout de suite, je n'aime pas trop le dessin, ce qui a tendance à créer une ambiance défavorable à la lecture. Mais ce que j'aime encore moins, c'est la déchéance du personnage principal, qui devient un vrai chiffon au fil des pages, l'ambiance qui tourne bien vite non pas à la perte de repère -- cela aurait pu être intéressant -- mais plutôt au glauque, à l'absence d'envie, et finalement l'intrigue, à mon avis mal présentée. Car sous couvert d'un thriller, cet album relève bien du fantastique, mais je le trouve assez peu maîtrisé... Et la mémoire n'est qu'un prétexte, elle n'est en fait que très mal exploitée. Ou alors, c'est la façon dont est présentée le livre qui est mauvaise...
Et puis il est vrai que presque tout l'album est centré sur un seul personnage, les autres n'étant que secondaires, mal développés, et donc caricaturaux.
thierry
Le catalogue des "Humanoïdes Associés" se révèle de plus en plus riche, entre autres grâce a cette collection "Tohu Bohu", qui comporte de très bons albums. Qui plus est, a cote de valeurs sures comme Thierry Robin et "La Teigne" ou de Dupuy-Berberian avec le hors-série "Monsieur Jean", les Humanos ouvrent aussi leurs portes a de jeunes auteurs comme Levallois, Mardon ou dans le cas présent Alexis Robin.
Attablé a la terrasse d'un café, Julien Chassel voit passer une jeune femme. Et un souvenir l'assaille: cette femme lui a dit qu'elle l'aimait. Mais c’est tout ce dont Julien se rappelle. A quand remonte ce souvenir, et simplement qui est cette femme ? Julien n’en a aucune idée. Il en développe une véritable obsession, dont les conséquences seront tragiques.

Ce premier album constitue une très bonne surprise. Tant du point de vue du dessin que de la narration, Robin réussit a mener a son terme ce récit, sans se perdre en route. Pour un album de près de 200 pages, c’est plutôt une performance, surtout qu’il n’a pas choisi un mode de narration linéaire, mais utilise beaucoup ellipses et flash-backs. Tout n’est pas parfait, évidemment. Le dessin est parfois un inégal, surtout concernant les visages, Robin n’évite pas l’une ou l’autre facilite et il y a bien quelques longueurs, mais rien qui ne gâche le plaisir de la lecture. Pour son scénario, Robin détourne des éléments qu’on trouve plus souvent dans le le suspense ou le fantastique et les applique intelligemment a une intrigue intimiste ou la jalousie tient finalement le rôle central.
Même si il n'y a pas de quoi crier au génie, j’ai réellement pris du plaisir a lire cet album. Le scénario se tient de bout en bout, a condition d’accepter le postulat de départ, et le dessin est très agréable. Que demander de plus ?
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin