| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Grands Prix
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Thierry
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Les éditions de la Cerise

complétez cette fiche
Colibri
ScénarioTrouillard Guillaume
DessinTrouillard Guillaume
Année2007
EditeurLes éditions de la Cerise
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

Sorte de déambulation onirique dans une mégalopole qui ressemble fort à celles qui poussent en Chine actuellement, Colibri se veut un récit improvisé, comme un long plan-séquence guidé par le pinceau. Mais derrière le numéro d’équilibriste, Colibri résonne en ces temps troubles comme un manifeste écologiste, une ode aux peuples premiers, en hommage au penseur pyrénéen Bernard Charbonneau, au compositeur Moondog et à Miyazaki. «Colibri est un petit chef d'oeuvre qui jongle avec les langues, les symboles et les signes dans des envolées polyphoniques et multimodales de toute beauté. Et cette bande-son est servie par une remarquable vélocité du dessin. Le tout donne une partition riche et complexe, quelque chose comme la collision, dans un cyclotron papou, d'un éléphant cocaïnomane et d'un camion de pièces de rechange pour sous-marin russe. […] C'est à la fois déstabilisant et tout à fait familier - la marque d'une oeuvre qui touche sa cible en plein coeur. » Thierry Smolderen.

 

1 avis

rohagus
Colibri est une oeuvre surprenante, qui étonne avant tout par son graphisme, par son ambiance absurde puis par sa narration. Cette dernière se laisse couler le long du récit, alternant les tableaux comme on croise de nouvelles personnes au cours d'une balade, partant en digressions silencieuses et sinuant le long des rues d'une mégalopole moderne.

Les planches sont peintes, encre ou aquarelle, et Guillaume Trouillard fait preuve d'une vraie maîtrise de son art. Le trait est osé, plein de vie et de personnalité. Sa technique n'est d'ailleurs pas unique puisque l'auteur s'en permet au moins une autre sur certaines planches. J'avoue avoir eu un peu de mal avec le choix très... varié de ses couleurs, mais cela fait aussi partie de son charme finalement. Et c'est par ses couleurs qu'il réussit à donner de la force et de la profondeur à ses courbes.

Le récit est étrange, un peu déroutant. Mais sa fluidité et son léger humour permettent de s'y accrocher avec intérêt dès les premières pages. Et on découvre ainsi une confrontation entre la folie de la société urbaine de consommation et la nature qu'elle détruit inexorablement. Certaines scènes sont drôles, d'autres sont plutôt cruelles, et toutes suintent d'une vraie absurdité comme celle de ce monde moderne qu'elles attaquent à l'acide.

Original, graphiquement réussi et souvent touchant, que ce soit par l'humour, la sensibilité ou la causticité de son contenu, c'est une lecture que je conseille même si je ne suis pas sûr que ce genre de récit incongru plaise à tous.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin