créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les albums les mieux notés
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par rohagus
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Urban Comics

complétez cette fiche
Tome 3
ScénarioThompson Richard
DessinThompson Richard
CouleursThompson Richard
Année2018
EditeurUrban Comics
CollectionUrban Strips
SérieCul de Sac, tome 3
autres tomes1 | 2 | 3
Bullenote [détail]

Dans la banlieue tranquille de Cul de Sac vivent de nombreuses familles au quotidien tout aussi tranquille, élevant leurs enfants tranquilles selon un rythme.
tranquille. Mais cette tranquillité apparente n'empêche pas les jeunes Otterloop de se poser mille et une questions. Grand timide solitaire à l'imagination débordante, Petey fait la connaissance d'Andre et de Sofie, deux « amis » avec lesquels il réalise un projet de BD. Un comportement social inhabituel qui a tôt fait d'inquiéter sa soeur Alice, toujours en quête d'attention.

 

1 avis

herbv
Ce troisième et dernier tome de Cul de Sac achève la publication de l’intégrale des strips de Richard Thompson. Il s’agit de ceux publiés entre le 2 août 2010 et le 23 septembre 2012, date de l’ultime publication de la série. Comme déjà dit, il s’agit de la réédition d’un strip du dimanche datant de 2007, le préféré de l’auteur. En effet, la maladie de Parkinson a empêché Richard Thompson de dessiner plus longtemps. D'ailleurs, il se faisait aider pour l’encrage sur la fin. Il est mort en juillet 2016, après avoir eu le temps de recevoir le prix Eisner en 2015 pour la meilleure série humoristique. Toutefois, il avait déjà été consacré dans son domaine, avec le prix Reuben en 2010 et le prix Harvey du meilleur comic strip en 2012. Voici donc sur 343 pages, les dernières aventures de Petey et Alice !

C’est à partir de la mi-janvier 2012 que l’on sent que l’auteur est définitivement rattrapé par la maladie. De nouveau, il ne produit plus de strips quotidien pendant deux semaines, ne réussissant qu’à proposer deux sunday. En effet, il y avait déjà eu une interruption entre Noël 2011 et le 8 janvier... Et à partir de la fin du mois de février, il va faire appel à des dessinateurs pour le remplacer pendant qu’il part un mois en rééducation. Puis il va se faire assister par un auteur pour l’encrage de ses dessins jusqu’à la fin, c’est-à-dire le 15 juillet, après un dernier hiatus d’une semaine. Comme il s’en explique dans un long commentaire, Richard Thompson aurait aimé faire un dernier gag, mais il n’y est pas arrivé. Pourtant, jusqu’au bout, la série aura réussi à être excellente.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin