crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par Cellophane
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Delcourt

compl�tez cette fiche
Profondeurs
Sc�narioCallède Joël
DessinDenys
CouleursHubert
Ann�e2005
EditeurDelcourt
CollectionInsomnie
S�rieDans la nuit, tome 3
autres tomes1 | 2 | 3
Bullenote [d�tail]

Un ponte de la mafia a tué toute sa famille avant de retourner l’arme contre lui… Désemparée, Sarah, la maîtresse du défunt, trouve refuge dans les bras de Straz, l’inspecteur chargé de l’enquête. Pour ce flic à demi dépressif, l’irruption de cette belle jeune fille est inespérée. Mais derrière le visage angélique de Sarah, une vérité plus sombre, plus cruelle, pourrait bien se dissimuler…

 

1 avis

Coacho
Voilà le 3° album de la série « Dans la nuit » initiée par Callède et Denys en mai 2003 avec un très chouette « Légion ».
Comme Luc Brunschwig et son « Pouvoir des innocents » ou son « Esprit de Warren », comme dans sa série précédente « Comptine d’Halloween », Callède campe ses histoires dans une Amérique contemporaine propice à tous les excès.
Dans « Profondeurs », il part explorer la dérive d’un couple dont le mari est Inspecteur de police et qui, lors d’une enquête sur un meurtre violent, s’entiche d’une jeune femme qui lui sert de témoin. L’envoûtement commence et il ne semble pas très naturel…
Dans cette recherche de scénarii un peu surnaturels, Callède n’oublie jamais la composition psychologique de ses personnages, et rejoint en cela Luc Brunschwig que je citais précédemment. On sent la dépression de Strazinsky, le charme de Sarah, la détresse de Haynes, on sent monter quelque chose mais voilà, on finit par perdre l’habitude de lire des one-shots en 48 pages et même si l’intention est louable et fort bien développée, on reste un peu sur sa faim. Il manque du temps en fait…
Que l’aspect mystérieux de l’histoire déroute certains, ou obtienne même un rejet direct, c’est compréhensible, mais au-delà de ça, on souhaiterait voir ce que ça peut donner en 64 pages, ou en 2 albums de 48, pour voir, pour croire, pour mieux suivre Callède.
Avis mitigé donc, mais si je ne suis pas convaincu, je ne suis pas non plus déçu…
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin