créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par Matt Murdock
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Les Requins Marteaux

complétez cette fiche
Dol
ScénarioSquarzoni Philippe
DessinSquarzoni Philippe
Année2006
EditeurLes Requins Marteaux
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

Dans ce récit mené à la première personne, c'est sur un ring de boxe que l'on retrouve notre narrateur, pour le moins sonné face à un adversaire menaçant : Jean-Pierre Raffarin. Le ton est donné. À la veille des élections de 2007, le jeune auteur engagé s'attaque à dresser un bilan global des politiques menées par Raffarin pendant 3 ans, bilan qui lui permet de dessiner le portrait de la société libérale qui s'élabore chaque jour un peu plus. Tout y est décortiqué, minutieusement analysé et argumenté : la baisse des impôts, les différentes "réformes", des retraites à la santé, l'éducation, le travail, le chômage... Et bien sûr la politique sécuritaire menée par Nicolas Sarkozy et le relais médiatique dont elle a bénéficié. Différents interlocuteurs - économistes, journalistes - interviewés « face caméra » viennent compléter ce dispositif documentaire, et préciser l'analyse. Avec rigueur, mais également avec humour, Dol, dont le titre cinglant nous ramène à la notion juridique d'arnaque, de tromperie, s'interroge sur les liens entre démocratie et politique, la responsabilité des grands médias, le rôle de la gauche et les perspectives d'avenir...

 

2 avis

francisbf
Avertissement : si vous lisez cette chronique après la victoire de Nicolas Sarkozy aux présidentielles, passez directement à la seconde partie.

Partie 1

Dol, c'est bien.

Dol, c'est l'histoire des quelques dernières années de la politique française, et de l'actualité (oui, bon, l'actualité des dernières années), présentées par un homme qui s'y intéresse et parvient à y intéresser même les sujets les plus réfractaires comme moi, misérable marxiste tendance Groucho (enfin, j'aimerais bien).
Une mise en scène très soignée dans un noir et blanc très lisible, des interviews très bien menées, qui vont au but et éclaircissent bien des questions obscures au profane non lecteur du Monde Diplomatique.
Une oeuvre indispensable, car elle décrypte merveilleusement, intelligemment et de manière passionnante la politique de notre gouvernement, sans négliger de souligner les travers de l'opposition, qui oublie les sujets importants (l'économie, tout ça) pour se pencher sur les sujets porteurs (les moeurs, etc).

Une BD unique en son genre (à ma connaissance), de très grande qualité.
Au passage, ma ptite soeur, créatrice d'un collectif anti-libéral, a décidé de l'acheter pour le prêter à toutes ses connaissances :o)

Partie 2 :

Cet ouvrage pue. Le côté "calque de photo" du dessin prouve à lui seul la paresse intellectuelle d'un auteur gauchisant, dont la mauvaise foi fait honte à la profession de Jean Van Hamme. Ses attaques injustifiées ponctuées de commentaires vaseux d'"experts" tous tirés d'une presse heureusement disparue aujourd'hui ne trompent personne.
Un bouquin révisionniste sans intérêt d'un traître à la patrie justement envoyé en camp de rééducation.
Coacho
Dol ou les 300 pages les plus denses de Philippe Squarzoni.
Une lecture de salubrité publique et de grand ntérêt intellectuel, quel que soit votre bord politique.
Dans ce livre, l’auteur se lance dans l’ambitieux projet de décryptage du nouveau système politique à la française. Un système qui est le reflet de celui qui, je le crains, guidera nos prochaines années, les premières du 21° siècle.
Une époque où l’image est reine et où le vrai discours politique a vu sa paupérisation au profit de l’annonce, de l’effet…
Squarzoni va nous montrer la construction de certains acquis puis leur déconstruction point par point. A l’aide d’évènements, avec la participation de journalistes et d’économistes, il va nous abreuver de théories et d’informations capitales pour une meilleure compréhension de la dérive de nos institutions.
Il va montrer aussi les faux semblants, les perceptions parfois fausses que nous avons pu avoir de certains responsables gouvernementaux, et comment ce chaos des dernières années est en fait une orchestration cohérente et parfaite d’une politique de droite plutôt brutale.
Bien entendu, on pourra reprocher le côté partisan de Squarzoni, membre des premières heures du groupe Attac, et sa volonté critique de ce gouvernement de la droite Chirac.
De plus, son livre ne trouvera peut-être pas le public universel qu’il mérite du fait de la radicalisation de ses 2 précédents ouvrages (Garduno et Zapatta).
En effet, ses prises de position d’alors étaient tellement tranchées que ses livres, véritables brûlots anti-libéraux, en devenaient indigestes.
C’est ce qui fait que l’auteur risque de se couper d’un public découragé par ses premières prestations ce qui est bien dommage car si ce livre ne s’adresse qu’à des convaincus, il n’aura pas la portée qu’on peut lui souhaiter.
J’ai fait l’effort de surmonter mes réticences et je ne le regrette pas.
Ce livre est dense, copieux, riche et d’une grande intelligence.
Un éclaircissement à ne pas rater.
Son traitement fait penser un peu à ce que nous propose Fabrice Neaud dans son fameux journal. Un découpage rapide en gaufrier, très réaliste, une utilisation d’images qui marquent l’inconscient collectif et dont l’auteur joue avec brio, et une grande richesse iconographique qui lui offrent de nombreuses ellipses d’une grande efficacité.
Bref, c’est percutant, dense, instructif et, bien entendu, se doit d’être lu.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin