| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par xaxoxax
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Delcourt

complétez cette fiche
Les Nouveaux Centurions
ScénarioSfar Joann | Trondheim Lewis
DessinKerascoët
CouleursWalter (Pezzali)
Année2006
EditeurDelcourt
CollectionHumour de Rire
SérieDonjon Crépuscule, tome 105
autres tomes101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 110 | 111
Bullenote [détail]

Terra Amata ayant explosé, les îlots s’envolent de plus en plus haut dans les airs. Pour maintenir sa suprématie, la forteresse noire doit maîtriser de la technologie nitro. Une technologie que les dragons de Vaucanson eux-mêmes ne savent pas bien utiliser. Seul recours : faire appel à Marvin Rouge ! Au même moment, le conseiller d’Elyacin ourdit de sombres traîtrises en compagnie de Papsukal…

 

1 avis

Coacho
Suis-je trop généreux en notant si bien cet album ? Peut-être si je devais revêtir le pénible apparat du critique exhaustif et exigeant qui reprocherait quelques lacunes scénaristiques, ou quelques facilités, ou bien que cet album manquerait un peu de sel par rapport à d’autres…
Mais je préfère noter la jubilation sensible d’auteurs qui donnent d’eux-mêmes pour nous emmener dans un truc un peu déjanté.
Et là, je vais m’arrêter rapidement sur 4 points !
Le premier, c’est le graphisme… Le duo Kérascoët fonctionne, a pris ses marques, et c’est agréable comme en témoignent ces pages 5 à 9 qui prolongent le temps passé dans le lagon.
Ensuite, les références hilarantes ! Page 28, cases 5 et 6, on est en plein remake de « Rapaces ». Avec quelques épingles, les soldats crient « Votre règne s’achève vieillards ! » et, personnellement, ça m’a fait éclater de rire au milieu de la page.
Pour continuer, je souligne encore une fois l’étrange décalage qui existe entre l’univers qu’ils ont créé et ce langage très contemporain. Page 37, case 4, j’adore l’aplomb de Vaucanson qui dit « Tes gardes rouges, on les a niqués ! ». Là encore, avec moi, ça marche !
Et enfin, la patte de Sfar qui utilise une image, un sentiment et un mot qui sont autant de particularités qui le caractérisent. Ainsi, cette dernière case de l’album fait appel à la rêverie, la camaraderie, la liberté, et le fait de na pas y croire lui laisse écrire cette réplique typiquement niçoise : « Vous êtes deux couillons ! »…
Et franchement, rien que pour ce voyage aussi inutile que passionnant, je ne pouvais pas mettre une mauvaise note… Merci pour l’instant !
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin