| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par pikipu
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Delcourt

complétez cette fiche
Quelques jours avec un menteur
ScénarioDavodeau Etienne
DessinDavodeau Etienne
Année1999
EditeurDelcourt
CollectionEncrages
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

Cinq vieux copains s’octroient huit jours de vacances au grand air à des lieues de toute agglomération. De remise en question en footing matinal, de séance cuisine en virée au supermarché, la seule constante de leur semaine est apportée par une information surprenante : des bombes de peinture blanche explosent un peu partout...

 

3 avis

CoeurDePat
La lecture s'avéra difficile : quelques potes partent ensemble pour se retrouver pendant une semaine dans un chalet dans un trou pau..., pardon, un charmant petit village, et forcément, l'action laisse quelque peu à désirer.
A vrai dire, pendant les 100 premières pages (sur 175 environ), on ne sait pas trop où l'on va. Alors si l'histoire est bien gentille, quand même c'est légèrement ennuyeux.
C'est ensuite que ce livre prend tout son sens ! Et je peux vous assurer que je suis resté assis, incapable de me déscotcher les yeux tant c'est... bien !
C'est génial. Cette histoire est fraîche, a un goût de vrai et de beau, elle est simple, mais qu'est-ce qu'elle est bien !!!
Oui je sais, c'est nul de dire "Wah, ce livre est bien"... Mais franchement, vraiment, sérieusement, il mérite d'être lu !

Et puis les dessins peuvent paraître moyens de prime abord, mais ce que j'adore dans ce bouquin, ce sont les passages sans paroles. Davodeau nous fait ressentir l'ambiance et l'humeur de ses personnages avec talent. J'aime.
Ma page préférée : 155, où on voit de profil une petite route de campagne toute simple, avec un cycliste qui pédale lentement (son vélo fait crouik crouik).
Cette page-là, je devrais l'encadrer et l'accrocher au mur, elle m'a fait sourire toute la soirée. Merci, M'sieur Davodeau !
picoboy
Davodeau nous emmène très simplement dans la complicité d'une bande de copains qui se retrouvent à l'occasion d'un WE à la campagne.
Collection Encrages oblige, le dessin est en N&B et pourtant dans les cases qui se succèdent dans des rythmes différents les couleurs sont visibles. On se voit déjà les cheveux dans le vent sous un ciel gris, ou encore allonger dans l'herbe sous un soleil chaud.
L'amitié, le temps qui passe, les secrets sont des thèmes qui parcourent ce livre. Pour autant pas de nostalgie dans cette BD, elle s'inscrit dans le présent.
C'est une BD de contemplation, mais qui a oublié d'être emmerdante (et on ne va pas s'en plaindre). Alors si vous aimez les histoires sociales et que le N&B ne vous reboute pas, je n'ai qu'un conseil : FONCEZ.
sam
Voilà une histoire touchante, de celle qui nous questionne en constatant combien peuvent être grandes les différences au sein d'une bande de potes aux parcours différents. On s'identifie, pour peu qu'on ait entre trente et quarante ans, on retrouve des souvenirs d'instants, des idéaux...
Et puis il y a cette idée magnifique de cette vague "d'atentats pacifiques" : la beauté du geste même inutile.
Un grand coup de coeur.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin