crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par Cellophane
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Treize Étrange

compl�tez cette fiche
Le dernier des Sigognac
Sc�narioMousse Marion
DessinMousse Marion
Ann�e2004
EditeurTreize Étrange
CollectionComics
S�rieFracasse, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3
Bullenote [d�tail]

Librement adapté du roman de Théophile Gautier.
Au XVIIème siècle, en Gascogne, une troupe de comédiens errants interrompt la solitude du dernier héritier des Sigognac et le pousse à vivre l’aventure de sa vie.
Par un soir de tempête, une troupe de comédiens demande l'hospitalité au jeune baron de Sigognac qui vit seul dans sa demeure en ruine.
À leur contact, le jeune homme se sent revivre et la troupe n’a aucun mal à le convaincre de se joindre à eux pour monter à Paris où il trouvera sans doute meilleure fortune. Après quelques jours de route, ils sont attaqués par des brigands de grand chemin. Le jeune Sigognac, n’écoutant que son courage, se rue seul contre ses assaillants. Mais il s’aperçoit rapidement qu’il ne s’agit en fait que de mannequins déguisés et dirigés par un seul homme ! Il met le bandit en fuite et taille les mannequins en pièce en simulant un âpre combat. Les comédiens, convaincus d’avoir échappés à la mort, portent Sigognac en héros.
Plus tard, au cours de la tournée, l'un des comédiens meurt, le jeune homme accepte alors de reprendre le rôle du Capitaine Fracasse…

 

1 avis

NDZ
Waouw, on parlait de bon tome d'intro (à propos de Koma - tome 1), en voici un bel exemple (mais non, ce n'est pas uniquement pour faire plaisir à l'auteur - qui admire F. Peeters - c'est sincère!) : présentation des protagonistes impeccable (rapide mais dense, dans un caricatural modéré), dynamisme parfait pour un "roman picaresque" (ça bondit, ça danse, ça croise le fer...), scènes d'actions qui s'enchaînent et humour omniprésent. Chapeau bas!

Où Moonfleet (du même dessinateur) est plutôt tout en ambiance (grandes cases, importance de la couleur), là c'est de l'action pure et dure (multiplication des cases - quasi du x2 par / à Moonfleet). Les dialogues sont réussis et on accroche rapidement aux quelques principaux personnages. En revanche, une porte reste ouverte quant au caractère des second couteaux, soit les figurants de la troupe (comme du livre), qui ne demandent qu'à investir le devant de la scène...
Les couleurs sont parfois un peu fades et manquent de profondeur, mais c'est plutôt réussi pour une coloriste qui débute. Ces tons pastels emporteront quand-même l'adhésion de la majorité des lecteurs, bien que ma préférence aille à des couleurs plus vives et tranchées, comme on voit dans les Blain ou les Larcenet.

Pour ceux qui ne sont pas, a priori, attirés, je le conseillerai aux fans de "De cape & de crocs" : mêmes thèmes (théâtre, combats à l'épée, belles phrases, etc...), humour, dynamisme, autre coup de patte (qui tire sur un agréable mix Sfar-Alfred-Blain) et animalier qui disparaît au profit d'une galerie de "trognes" mémorable.
Enfin, ce n'est pas que pour les enfants...
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin