créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les albums les mieux notés
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Lucky Luke
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Cambourakis

complétez cette fiche
Episode 1
ScénarioHellgren Joanna
DessinHellgren Joanna
CouleursNoir et Blanc
Année2008
EditeurCambourakis
SérieFrances, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3
Bullenote [détail]

Frances est le premier volume d’une série dont l’action se situe en Suède, dans une grande ville, à une époque indéterminée, peut-être les années 30, au vu des costumes et des éléments architecturaux, au vu aussi du contexte psychologique général développé dans l’histoire. Il est question du poids de la famille et des préjugés sur les individus, du statut des femmes, de la difficulté de vivre librement et d’assumer ses choix, de celle aussi de trouver tout simplement sa place dans la succession des générations.

Dans ce volume, les deux personnages que sont Frances, la petite fille, et Ada, sa tante, sont traitées avec une égale importance. Deux points de vue, deux questionnements, ceux de l’adulte et ceux de l’enfant, se croisent avec une sensibilité extrême dans cette chronique familiale d’une grande finesse. Le personnage de Louise, femme écrivain, indépendante, un peu extravagante, assumant son homosexualité, incarne la possibilité de la liberté dans une société corsetée.

 

1 avis

rohagus
J'ai cru que le graphisme de cette bande dessinée serait rédhibitoire.
J'ai franchement eu du mal à me motiver à entamer cette série, la faute à un dessin que je trouve moche et qui me rappelle mes propres tentatives de dessin des années lycée-collège, moi qui n'ai jamais su dessiner correctement. On dirait vraiment le style d'un mauvais amateur qui n'a trouvé aucun professionnel pour raconter son histoire alors décide de se débrouiller tout seul avec ses mauvais moyens. Seuls quelques rares grands dessins plus ou moins en une planche, au trait beaucoup plus fin et soigné, indique que l'auteure a quelques talents d'illustrations. Mais toutes les autres cases sont laides et il faut s'y faire pour entrer dans le récit.

Pourtant, cette histoire ne se révèle pas inintéressante du tout. Elle présente des personnages féminins originaux. Une jeune fille dont le père vient de mourir et qui n'a jamais connu sa mère. Sa tante aux allures de vieille fille sérieuse quoiqu'un peu perdue mais qui se révèle dotée d'une belle personnalité. Sa voisine lesbienne, écrivain façon George Sand, avec qui elle vit une nouvelle histoire d'amour.
Le premier tome met en scène ces trois personnages dans un récit assez linéaire qui permet de les découvrir et de commencer à s'y attacher.
Le second tome s'attache lui davantage à raconter le passé du père et de la mère de la jeune orpheline et d'expliquer le contexte qui l'a amenée à se retrouver seule au monde.
Ce second album est doté d'une narration un peu plus confuse que le premier, avec de nombreux flash-backs dont j'ai eu du mal à déterminer l'époque et les personnages au départ.

Malgré un dessin rebutant qui m'empêche définitivement d'en conseiller l'achat, cette série présente un intéressant et touchant récit à la sensibilité féminine. Cela vaut le coup de passer outre le graphisme.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin