| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Grands Prix
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par Mr_Switch
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Soleil

complétez cette fiche
Le Dieu de la Drague
ScénarioRutile
DessinNephyla
CouleursNephyla
Année2009
EditeurSoleil
CollectionStrawberry
SérieGeek & Girly, tome 1
autres tomes1 | 2
Bullenote [détail]

Quentin, un jeune playboy invétéré, relève le défi d’être le premier à compléter un jeu de drague qui fait fureur sur Internet. Il est loin de se douter que son mystérieux créateur est en vérité une créatrice… Il s’agit de Mathilde, une fille de sa classe à laquelle il n’a jamais daigné accorder son attention jusqu’à maintenant. Entre eux se trame alors un jeu de séduction dont les règles ne sont pas aussi simples que dans la réalité virtuelle… ni aussi indulgentes. C’est qu’en amour, on n’a pas toujours droit à des vies supplémentaires.

 

1 avis

rohagus
Geek, voilà un mot qui attire automatiquement mon attention puisque j'en suis un (quoique visiblement, il faille de plus en plus être accroc au MMORPG pour être considéré comme un « vrai » geek... Je me fais vieux...). Les premières pages de cette nouvelle série ont suffi à attiser le feu de ma curiosité puisque le design graphique et la thématique y sont celles d'un jeu vidéo imaginaire.

Ceci étant dit, au bout d'un chapitre, j'avais quand même pas mal déchanté. L'ambiance y était trop collégienne pour moi. Le graphisme rappelle ceux de certains blogs de dessinateurs très influencés par les mangas et adeptes de colorisation informatique. J'avoue ne pas avoir été charmé, les décors vides et les personnages clichés m'ont un peu déçu.
C'est surtout le personnage de Quentin, trop caricatural et limite pénible, qui m'a rebuté. Difficile de s'y attacher, et même de le trouver drôle. Baptiste, le second rôle, m'a également agacé par ses clichés trop souvent vus et revus dans les mangas : le bel intello glacé à lunettes carrées qu'il repousse en permanence du doigt.

Mais l'héroïne, Mathilde, a un style visuel suffisamment original qui me plait bien. Et c'est par son biais et à partir du moment où le récit s'attache à elle et à ses proches que j'ai commencé à apprécier un peu ma lecture. Son univers de geekette est plaisant et parlera sans aucun doute aux jeunes lecteurs. On s'attache à elle et on a envie de la voir heureuse. Le mystère entourant le passé amoureux de Baptiste et l'intrigante Estelle donne en outre envie de savoir la suite.

C'est donc une BD un peu trop adolescente pour moi, trop convenue par bien des aspects et dont le graphisme manque encore d'aisance et de soin, mais j'ai trouvé sa lecture relativement agréable à partir d'un certain point et je lirais probablement la suite par curiosité.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin