| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Thierry
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Denoël

complétez cette fiche
La Genèse
ScénarioCrumb Robert
DessinCrumb Robert
CouleursNoir et Blanc
Année2009
EditeurDenoël
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

 

1 avis

rohagus
C'est avec une vraie curiosité que j'ai souhaité lire cet album. En effet, même si j'avais lu des portions et si je connaissais les moments clés de l'Ancien Testament, je n'avais jamais eu le courage de le lire pour de bon et dans son ensemble dans le texte.

Je suis athée, j'ai donc vu cette lecture non pas comme un moment spirituel mais comme une découverte presque archéologique des légendes d'une civilisation ancienne, tout en cherchant à y trouver ce qui a pu être si évocateur et important pour avoir servi de base aux trois grandes religions monothéistes de la Terre.
J'ai réalisé que je ne connaissais vraiment pas le contenu exact de cet ouvrage. Je ne savais notamment pas que la Génèse, pourtant très conséquente puisque c'est elle seule qui remplit cette épaisse bande dessinée, ne formait qu'une cinquième du pentateuque, les cinq livres principaux, et qu'eux-mêmes étaient accompagnés de dizaines de livres moins importants (et variables suivant le dogme religieux exact, juifs, protestants, catholiques, etc.), le tout formant l'Ancien Testament. Présenté ainsi, la somme d'informations de ce livre sacré pour beaucoup m'est apparue comme énorme.

Dès le début, j'ai retrouvé ce qui m'avait rebuté dans la lecture de la Bible en tant que telle. Le phrasé utilisé pour la narration est antique et pénible. Empli de redondances, il est sans aucune fluidité et donne l'impression de lire deux à trois fois les mêmes textes pour raconter la même chose.
Je connaissais les débuts de la Génèse, et une fois de plus j'ai tiqué sur l'aspect éminemment patriarcal de son contenu, avec pour commencer évidemment Eve issue de la côte d'Adam (du moins dans le chapitre 2 puisqu'elle est son égale dans le chapitre 1) mais ce point de vue mâle se retrouve en quasi permanence par la suite. Il y a aussi cette vision d'un Dieu autoritaire et incohérent dont j'ai vraiment du mal à comprendre l'adoration. Tout le monde a en tête le coup de l'Arbre de la Connaissance mis en plein milieu de l'Eden, attirant et tout, mais attention, hein, pas le droit d'y toucher, sinon c'est malédiction pour l'éternité. Sans parler des innombrables fois où il favorise éhontément untel par rapport à un autre et punit l'autre quand celui-ci s'en trouve jaloux, le cas le plus évident étant celui d'Abel et Caïn, mais là aussi le schéma se répète au long des chapitres. Et puis il y a la façon dont les élus de Dieu sont représentés, Abraham et sa descendance. Dieu n'arrête pas de passer serments sur serments avec eux, jurant de les favoriser eux et leur descendance, mais dans le texte tel que Crumb le met en image, on réalise combien ceux-là sont bien souvent fourbes et haïssables, n'hésitant pas à mentir, à voler et à tuer, mais ce n'est pas grave car ils ont la bénédiction du Tout Puissant, cela sert leur future grande Nation et puis après tout l'homme est faillible et il est présenté ici dans toute son humanité. Le pire fut à mes yeux le comportement de Jacob qui s'enrichit en extorquant les plus belles bêtes du troupeau de son cousin, puis surtout ensuite viennent ses fils qui massacrent les hommes d'une cité entière, la pillent et prennent femmes et enfants en esclavage, alors que, certes l'une de ceux-ci avait abusé d'une de leurs filles, mais il avait ensuite juré de l'épouser d'un amour réciproque et tous les hommes de la cité s'étaient repentis et avaient passé un pacte avec la maison de Jacob. De la trahison et du barbarisme pur et simple, mais ce n'est pas grave car ils ont la bénédiction du Tout Puissant...
Il y a aussi ces passages répétés, comme l'impression de lire plusieurs fois la même histoire reprises dans des chapitres et avec des personnages différents. C'est le cas notamment de ces trois fois où Abraham, Isaac et Jacob arrivent dans une ville et font passer leur femme pour leur soeur. En fin d'album, Crumb présente une théorie expliquant la raison de ces passages récurrents mais dans le texte même de la Bible, ce n'est vraiment pas convainquant.

En définitive, si cette lecture me fut instructive et m'a appris beaucoup de choses, elle me fut aussi pénible. La narration, directement issue des mots de l'Ancien Testament, est lourde, ennuyeuse, les pires passages étant ceux énumérant la généalogie des personnages avec leur multitude de noms qu'on oublie aussi vite qu'on les as lus. Le dessin de Crumb n'étant pas ma tasse de thé, il n'apporte que peu de choses à ce récit même si je concède que sans lui et la façon dont il facilite la compréhension du texte et les images à lui coller, je n'aurais jamais réussi à lire le texte même de la Bible.
J'ai par contre beaucoup apprécié la dizaine de pages en fin d'album où l'auteur explique ses réflexions sur tels et tels chapitres. Il fait part de son interprétation de certains passages difficiles, mentionnant les avis d'érudits dans le domaine. Il m'a nettement éclairé sur certains points obscurs ou peu compréhensibles de certains chapitres. C'est là notamment qu'il explique la façon dont l'écriture patriarcale de la Bible avait probablement censuré des épisodes purement matriarcaux du récit qui du coup devaient être déchiffrés pour y retrouver la probable réalité historique. Très intéressant.

Alors bon, prendre la peine de lire cet ouvrage pour en apprendre davantage sur une oeuvre culte de la littérature mondiale, tant sur le plan religieux que social, historique et légendaire, c'est une chose qu'on ne regrette pas après coup. Mais je n'y ai vraiment pas pris plaisir du fait de son aspect fastidieux et je ne me vois ni conseiller son achat ni en imposer sa lecture à qui que ce soit.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin