| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par man
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Pika

complétez cette fiche
Tome 20
ScénarioAoki Yûya
DessinAyamine Rando
CouleursNoir et Blanc
Année2007
EditeurPika
SérieGet Backers, tome 20
autres tomes... 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 ...
Bullenote [détail]

 

1 avis

geranium
Après l'acte trop long et peu fluide de "la main de dieu" (tomes 14-15-16-17-18), avec des dessins parfois écrasés par la trame et du trop bon sentiment qui finit toujours bien ( Nous étions amis et tu m'as trahi, alors je suis parti, nous somme désormais ennemis, battons-nous, finalement tu as toujours été mon ami, réconcilions-nous... ), après l'acte "marine red"- petite histoire de transition qui met en scène le nouveau personnage de Dokubachi - le tome 20 débute sur la relation entre shido et sa petite amie la violoniste aveugle Madoka.
Celle dernière est en danger et se fait kidnapper. Connaissant ses ennemis, Shido fait appel aux Get Backers qui ont pour mission de l'aider à retrouver Madoka.
De nouveaux personnages en lien direct avec Dokubachi dont Kirihito (que l'on voit pour la première fois dans le tome 11) font leur apparition et l'on se retrouve dans une confrontation entre le clan des maryûdo (maître des animaux dont shido fait partie) et le clan de Kirihito, le clan kiryûdo (maître des insectes).
Comme d'habitude, du combat mais cette fois, un peu moins de parlotte inutile et d'explications entre chaque coup et l'ensemble du tome reste très dynamique sans être confus.
C'est le retour de Ginji qui était très peu actif dans le tome précédent. Quant à Ban, il se laisse volontier séduire pas de jolies filles très dénudées qui se mettent en travers de son chemin... sur cet épidode, on peu dire que le dessinateur s'est fait plaisir...
Le dessin de Rando Ayamine continue de s'affiner au fil des tomes ; dans ce n° 20, il y a beaucoup de clarté, plus de blanc, les planches respirent et c'est plus lisible que certains passages vus dans des tomes précédents. On prend encore plaisir à lire ce manga car l'humour reste trés bon, l'action est toujours présente et il faut dire que le découpage est agréable. On peu reprocher parfois de voir encore certains personnages dessinés trois fois de suite sous le même angle de vue, avec la même expression sur le visage comme si le dessinateur avait fait un simple copier/coller avec juste un changement du décord de fond...
Ce nouvel acte "le lien eternel" démarre très vite, et au vu des personnages impliqués dans l'histoire, on sent venir un acte qui promet d'être assez riche en rebondissements.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin