créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par pikipu
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

� Delcourt

compl�tez cette fiche
Tome 1
Sc�narioWaid Mark
DessinKitson Barry
Ann�e2015
EditeurDelcourt
CollectionContrebande
S�rieGolgoth le dernier empereur, tome 1
Bullenote [d�tail]

A Walk in the Park, We Have Ignition! (Shockrockets #1) [Récit complet], Kitson Barry (E), Sotomayor Chris (C)
Empire (Empire #1) [Récit complet], Pascoe James (E), Sotomayor Chris (C)
Empire (Empire #2) [Récit complet], Pascoe James (E), Sotomayor Chris (C)
1�re partie, As Ye Sow... (Empire (v.II) #1) [Récit à Suivre - Début], Pascoe James (E), Badass (C)
2�me partie, Show Of Force (Empire (v.II) #2) [Récit à suivre], Pascoe James (E), Badass (C)
3�me partie, This Time (Empire (v.II) #3) [Récit à suivre], Pascoe James (E), Badass (C)
4�me partie, Embers (Empire (v.II) #4) [Récit à suivre], Pascoe James (E), Badass (C)
5�me partie, Good Intentions (Empire (v.II) #5) [Récit à suivre], Pascoe James (E), Badass (C)
6�me partie, Consummate Plan (Empire (v.II) #6) [Récit à Suivre - Fin], Pascoe James (E), Badass (C)
E : Encreur C : Couleurs

Golgoth a gagné la guerre. Dans un monde déchiré par les combats quil livrait contre les super-héros, la téléportation a été un atout déterminant dans sa victoire. Plaçant aux différents ministères de sa dictature ses proches les plus fidèles, Golgoth fait régner sur le monde une tyrannie implacable qui écrase les dernières poches de résistance. Le monde libre nest plus quun lointain souvenir

Autre(s) publication(s):

Empire (Empire #1)
dans Empire (Golgoth le dernier empereur #1)
Empire (Empire #2)
dans Empire (Golgoth le dernier empereur #1)
As Ye Sow... (Empire (v.II) #1)
dans Empire (Golgoth le dernier empereur #1)
Show Of Force (Empire (v.II) #2)
dans Empire (Golgoth le dernier empereur #1)

 

1 avis

rohagus
Empire est basé sur un postulat de départ intéressant et assez original : imaginez un monde où les super-vilains ont tué tous les super-héros et écrasé les armées de toutes les nations pour fonder un empire autoritaire mondial dirigé d'une main sanglante par le tout puissant Golgoth.
Idée vraiment captivante mais qui aurait pu tourner au médiocre si elle avait été traitée sans finesse et en se basant uniquement sur des combats entre super-gaillards aux muscles hypertrophiés.
Heureusement, ce n'est pas le cas du tout ici !
Le concept est vraiment bien traité, avec intelligence, finesse et surtout une bonne part de mystère.

L'Empire est dirigé par une élite, ministres d'empire, super-vilains tous plus sadiques et vicieux les uns que les autres. A leur tête, Golgoth.
Golgoth est sans doute le meilleur personnage de ce comics. Surpuissant, très mystérieux, froid et dangereux, il a une forte notion de la politique autoritaire et des erreurs à ne pas commettre par ses proches comme par ses ennemis. En même temps, il a une faiblesse en la personne de sa fille adolescente qu'il chérit, protège et à qui il cherche à masquer au maximum le monde violent qu'il a lui-même créé. Par ailleurs, derrière ce masque de surpuissance semble se cacher un traumatisme psychologique le rendant fragile mais aussi encore plus imprévisible. Et au-delà de son amour pour sa fille semble également se cacher une ambition très mystérieuse.
Bref, un personnage principal qui cache bien des choses et m'a beaucoup plu.
Autour de lui, gravite toute une série d'autres personnages : super-vilains qui font partie de sa cour mais aussi ambassadeurs de nations étrangères, tous assez variés et plutôt bien construits dans leur psychologie et leurs relations.

Le récit se structure en chapitres plus ou moins courts, mettant en place le décor de cet empire et de son apogée. Ces récits sont bien construits et assez prenants.
Ils dévoilent en outre peu à peu une intrigue relativement complexe où les trahisons semblent nombreuses à venir.

Le dessin, quant à lui, est assez moyen. D’un style action comics assez standard, il souffre difficilement qu'on le regarde en détail et montre quelques insuffisances techniques du dessinateur. Cependant, en cours de lecture, il passe très bien et réussit à masquer ses faiblesses relatives.

Voilà un chouette comics. Je suis content que Delcourt en ait récupéré les droits pour poursuivre la série qui avait à l'époque été abandonnée par Semic.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin