créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Charlie
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par rohagus
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Delcourt

complétez cette fiche
Quai des brunes
ScénarioSfar Joann
DessinSfar Joann
CouleursJardel Audré
Année2003
EditeurDelcourt
CollectionMachination
SérieGrand Vampire, tome 4
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Bullenote [détail]

Fernand drague une charmante jeune fille dans la rue quand il reçoit une convocation de l'inspecteur Mazock au commissariat. Le policier exige son aide sur une enquête très difficile : des femmes sont assassinées dans un parc, exclusivement de nuit. Mazock et son assistant sont épuisés par les nuits de veille, et, en tant que Vampire, Fernand pourra assurer la continuité de l'enquête. Ne sachant par quoi commencer, Fernand obtient un conseil et une adresse de son ami Michel Douffon...

Autres publications:

Grand vampire 4 dans BAM - Qu'est-ce que La BD aujourd'hui ? (Beaux Arts Magazine Hors-Série #1)
dans Mademoiselle Soupir (Le Bestiaire Amoureux #2)

 

1 avis

Matthieu
La série Grand Vampire nous raconte les déboires de Fernand, un vampire mélancolique et romantique. On assiste donc à ses errances nocturnes dans une ville qui ne semble pas dormir et où se croisent humains et créatures diverses.
A première vue, le récit peut paraître quelque peu décousu, on y suit un début d’une enquête policière qui se stoppe soudainement pour laisser place aux questionnements amoureux de Fernand mais ce rythme de lecture se révèle parfaitement justifié. Il colle tout à fait au caractère désabusé et indécis du personnage. De plus le récit en lui même reste secondaire, seuls importent les rapports humains - ou plutôt monstrueux - entre les personnages, leurs rencontres, leurs décalages avec le monde qui les entoure car aucun d'entre eux ne semble réellement heureux et bien dans sa peau.
Une fois de plus, le dessin de Joann Sfar est magistral, parfaitement libre et dégageant une vie et une poésie touchante.
Un album à ne pas rater pour ceux qui ont aimé "le petit monde du Golem" une autre très grande réussite de Sfar.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin