créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par alban
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Glénat

complétez cette fiche
Tome 1
ScénarioKishiro Yukito
DessinKishiro Yukito
CouleursNoir et Blanc
Année2016
EditeurGlénat
SérieGunnm Mars Chronicle, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4
Bullenote [détail]

 

1 avis

rohagus
C'est il y a presque 20 ans que j'ai découvert Gunnm dont l'univers futuriste baroque et ultra-violent m'avait marqué. Depuis, fasciné, je n'ai pas manqué un seul tome de la saga, même si certains tomes de Gunnm Last Order me laissaient une impression mitigée. L'imagination de l'auteur et sa vision effrayante et envoûtante du futur de l'humanité n'a pas cessé de capter mon attention.
Gunnm Mars Chronicle est à la fois la suite de Gunnm Last Order, trois ans après la fin de cette dernière série, et un retour aux sources puisqu'elle raconte en parallèle la jeunesse de Gally/Yoko et son amitié avec celle qui deviendra sa plus dangereuse rivale.

Chaque album va alterner la vision du passé et celle du futur. Et cela commence avec le passé pour ce qui concerne le premier tome paru chez Glénat, celui du futur n'arrivant que dans le deuxième tome.
Ce passé, on en a vu des bribes dans les différents tomes de Last Order : sur une planète Mars ravagée par la guerre civile, la petite Yoko, orpheline sans défense, fait le dur apprentissage de son art martial, le Panzer Kunst en compagnie d'une fidèle amie, Erika. Mais dans Mars Chronicle, le Panzer Kunst ne viendra que plus tard : pour le moment, Erika et Yoko sont toutes petites, sont ballottées au gré des événements mortels qui les frappent successivement, et se révèlent en outre être les pions d'une machination à plus grande échelle.

Là où je craignais une histoire un peu gnangnan et sans surprise, à base de petite orpheline maltraitée par plus fort qu'elle et qui finit par braver les épreuves et s'endurcir, Yukito Kishiro prouve une fois de plus que son imagination permet de nous offrir un récit surprenant et inattendu. Comme toujours, il fait preuve d'une cruauté presque dérangeante. Qu'importe si les héroïnes sont de toutes petites gamines, ce qui leur arrive et se passe autour d'elles est vraiment violent. On retrouve un peu du charme sordide de la Décharge du début de Gunnm dans cette planète Mars ravagée mais il y a aussi de l'exubérance de Gunnm Last Order et une ambiance malsaine comme celle qu'imposait le professeur Desty Nova.

Le mélange ne prend pas encore parfaitement, notamment parce qu'on s'y perd un peu dans les nombreuses régions et factions de Mars, et dans tout leur vocabulaire en langue allemande. J'ai également été un peu agacé de voir que la Gally du futur, celle qui avait acquis une puissance quasi divine à la fin de Last Order, se retrouve si vite en difficulté au combat face à son premier adversaire. Cela sonne un peu artificiel : toujours plus fort, toujours plus dangereux. Je suis satisfait par contre de retrouver d'intéressants personnages des sagas précédentes, dont notamment la vampire Kaelhula Sangwiss, et du fait que plusieurs éléments des trames précédentes laissés en suspens se retrouvent et se combinent pour cette intrigue finale.
Le graphisme, pour sa part, ne m'a pas tellement charmé dans les premiers chapitres. Je le trouvais plus raide, plus anguleux et moins soigné que celui habituel de Yukito Kishiro. Par la suite, je retrouve heureusement le dessin de la série tel qu'il me plait.

Quels que puissent être mes reproches ci-dessus, cela reste prenant. Les personnages sont originaux et on veut savoir où les intrigues parallèles vont nous mener. J'accroche un peu moins que Gunnm Last Order, qui me plaisait déjà moins que Gunnm, mais je reste un bon client de cette nouvelle saison de la saga.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin