créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Gantois


par rohagus
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Soleil

complétez cette fiche
Tome 1
ScénarioOda Aya
DessinOda Aya
CouleursNoir et Blanc
Année2009
EditeurSoleil
CollectionSoleil Manga
SérieHakoniwa Angel, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4
Bullenote [détail]

Amano Uri, une jeune lycéenne de 16 ans, décide de rejoindre l’école Aoshiba en deuxième année. Bien que son cousin y soit professeur, une autre raison a motivé son transfert. Elle sait que Momo Maria, un jeune top model qu’elle admire y est scolarisé. Bien décidée à faire sa connaissance, elle découvre alors un garçon très loin de l’image qu’il donne de lui dans les magazines. Imprévisible, enjoué, il ne semble pas du tout s’intéresser aux choses de l’amour. Mais la jeune fille n’a pas dit son dernier mot...

 

1 avis

rohagus
Cela partait mal pour que j'apprécie ce manga. C'est en effet un shojo pur et dur et la futilité immature des premières pages avait tout pour me rebuter. Effectivement, toute l'intrigue du récit est basée sur une idée de départ : la jeune héroïne est tombée amoureuse d'un jeune mannequin qu'elle ne connaît qu'en photo et elle a intégré exprès son lycée pour vivre à ses côtés et peut-être un jour sortir avec lui. Le règne du paraître, « kyaaa il est trop beau, je suis trop amoureuse, lol », empaqueté dans du ruban rose avec des étoiles plein le ciel.

Mais le caractère des personnages m'a finalement réconcilié avec l'objet. Malgré les apparences, ils sont en effet éloignés des clichés du genre. Le personnage du beau Maria Momo (quel nom !) qui se révèle excentrique, gourmand et gentiment idiot est assez drôle. Et la force de caractère de l'héroïne, différente de la banale collégienne trop gentille et trop pleurnicharde, est plutôt agréable.
Du coup, même si l'ensemble reste un peu niais et futile, il y a quelques passages amusants et le scénario n'est finalement pas si bête et pas aussi prévisible qu'il ne le laisse craindre au premier abord.

Comme le dessin est de bonne qualité, que la narration n'est pas trop fouillis malgré certains passages qui manquent de clarté, la lecture ne me fut pas désagréable et j'imagine que ce shojo plaira aux jeunes filles.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin