| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par ingweil
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Emmanuel Proust / EP Média

complétez cette fiche
Le Bonheur dans le Crime
ScénarioBollée Laurent-Frédéric
DessinLacou Benoît
Année2003
EditeurEmmanuel Proust / EP Média
CollectionTrilogies
SérieHauteclaire, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3
Bullenote [détail]

Bordeaux, XVIIe siècle. Une jeune femme maître d'armes défraie la chronique. Seul le Docteur Torty connaît " l'insoutenable " vérité. Pour soulager sa conscience, trahira-t-il Hauteclaire, accusée de meurtre ? Un thriller de cape et d'épée librement inspiré de Barbey d'Aurevilly

 

1 avis

crepp
Bordeaux, en l’an 1630. Au siège du parlement de province se tient une réunion dirigée par le Juge du Roi. Trois hommes sont avec lui : le docteur Tory, monsieur Aguire le gardien chef de la prison de Bordeaux, et Monsieur de Pressac mousquetaire du Roi. Ses trois personnages ont été réunis pour raconter tous les faits et gestes d’ Hauteclaire de Torquemada. Le premier à en parler sera le Docteur.

Hauteclaire est une adaptation libre d’une nouvelle de Barbey d’Aurevilly :"le bonheur dans le crime". Laurent Frédéric Bollée laisse donc un temps de coté "Apocalypse Mania" pour s’attaquer à une histoire de cape et d’épée. Le style y est assez classique, on y retrouve tous les ingrédients de base : combat, aventure, trahison, amour…
Mais le problème est là, c’est trop classique et trop convenu à mon goût.
Le dessin de Benoit Lacou est approximatif mais c’est aussi normal pour un premier album. C’est plutôt, certains partis pris, qui m’ont agacé, comme les lèvres de ses personnages (l’impression de voir des bouches passées par les mains d’un chirurgien esthétique), ou les traits fortement marqués des visages.
Il n’empêche qu’aux fils des pages, le coup de crayon s’affine, ainsi que la mise en mouvement. Le premier combat entre les amants est très terne, le second est plutôt réussi.
Il y a aussi d’énormes différences entre certaines cases très chargées, et d’autres totalement vides. Cela donne un manque d’homogénéité flagrant.
Il existe tout de même des points intéressants, comme prendre un conteur pour raconter l’histoire. Pour ce tome 1, il s’agit du médecin.
Amateur de cape et d’épée, cet album vous intéressera peut être. Mais cela manque tout de même de souffle.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin