| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par thierry
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Kana

complétez cette fiche
Tome 23
ScénarioTogashi Yoshihiro
DessinTogashi Yoshihiro
CouleursNoir et Blanc
Année2006
EditeurKana
CollectionShonen Kana
SérieHunter × Hunter, tome 23
autres tomes... 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 ...
Bullenote [détail]

Les Hunters sont entrés au Gorutô et s’apprêtent à combattre le roi ! Pendant que Gon reste caché, Kirua part en éclaireur… Mais il est découvert par l’ennemi et se fait attaquer. Observé de toutes parts, il ne peut agir comme il le souhaiterait… Parviendra-t-il à saisir sa chance ?!

 

1 avis

nirvanael
Avec un rythme de parution équivalent à ceux qui ont cours dans le domaine de la franco-belge, chaque nouveau tome de Hunter X Hunter est un bonheur pour tout fan qui se respecte… Ce volume ne se montrera pas décevant même si l’intrigue prend vraiment son temps pour avancer, et qu’il y a de ci de là de quoi râler.

Pourquoi râler ? Outre une adaptation parfois discutable avec des tournures de phrases parfois étranges dans le contexte (même si tout à fait correctes sur l’ensemble de ce tome 23), c’est la censure du début de volume qui laisse pantois. D’abord tout à fait arbitraire (pourquoi en effet cacher à moitié ci plutôt que ça ?), elle devient quasiment scandaleuse lorsque à plusieurs reprises des cases sont partiellement noircies et que le dynamisme du combat en prend un sacré coup… Heureusement que cela ne dure pas et que la première partie qui met en scène Kirua et les affrontements qu’il mène pour sa survie s’avère palpitante à souhait. On peut tout de même se demander pourquoi Togashi nous introduit un perso à la face de poulpe des plus ridicules, même Kirua en devient mielleux avec un « on aurait pu devenir amis… ». Mais c’est quand même la première fois que le plus talentueux des Zoldick est mis à mal à ce point là, et la tension n’est qu’à peine relâchée que nous retrouvons Gon…

Gon fera pour sa part connaissance avec son mystérieux poursuivant et Togashi nous introduit une fois encore un personnage haut en couleur : charismatique autant que drôle, il est déjà, en à peine deux chapitres, un de ces protagonistes que l’on ne veut pas voir s’éloigner.

La dernière partie du volume est consacrée à ce qui se trame autour du palais, alors que les deux hunters qui soutiennent le président sont entrés en action, et aux activités du roi, qui affronte les champions humains à divers jeux de stratégie, jusqu’à ce qu’une « morveuse » lui donne du fil à retordre… On sent que Togashi va nous amener quelque part avec ça, il a des idées derrière la tête à ne plus savoir qu’en faire, et le volume s’arrête à ce moment-là !!!!!!!!!
Si la déception ne nous a même pas titillés, la frustration est presque aussi forte que le plaisir que l’on a pu prendre à la lecture… et il faudra savoir la contenir environ un an avant de pouvoir continuer à suivre cette passionnante aventure initiatrice vu que nous en sommes maintenant au même point que la parution japonaise...
A moins que Toga ne nous surprenne en n'y mettant un bon coup (et que ce délai ne se réduise plus raisonnablement à six mois) ?

Bref, toujours un plaisir de retrouver cette imagination et ces traits si particuliers, dommage qu'on ait l'impression que cela reste "léger" en terme de quantité (la qualité est bien là).
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin