| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Bulles d'Or
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par Cellophane
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© L'Association

complétez cette fiche
Mercredi 1er Février 1829
ScénarioDavid B.
DessinDavid B.
CouleursNoir et Blanc
Année1999
EditeurL'Association
CollectionMimolette
SérieLes Incidents de la Nuit, tome 1.1
autres tomes1.1 | 1.2 | 1.3 | 2
Bullenote [détail]

 

2 avis

oslonovitch
David B. nous entraîne une nouvelle fois dans ses combats contre la nuit, dans ses curieux cauchemars qui présentent toujours une dimension poétique envoûtante. Voici donc ce premier tome des Incidents de la nuit dont la première case présente un air de déjà vu dans Le cheval blême, premier ouvrage édité par l’auteur à l’Association en 1992.
Etrange enchevêtrement de réalités que voici renfermés dans ces 30 planches pendant lesquelles on n’a jamais le temps de s’ennuyer. Comme à son habitude, David B. sait drôlement y faire lorsqu’il s’agit de captiver l’attention de son lecteur. Livre à l’intérieur du livre, ce premier tome jette d’excellentes bases.

La bichromie chère à l’auteur est une nouvelle fois parfaite pour porter cette drôle d’histoire. Le ton adopté navigue entre l’intimiste et le fantastique, en trouvant un écho toujours aussi puissant avec ce dessin à nulle autre pareil. L’influence de Tardi apparaît ici clairement, peut-être plus encore que dans les autres ouvrages de David B.
La passion de l’auteur pour la littérature transparaît à chaque page, et je suis entré avec un réel bonheur dans la danse des lettres à laquelle il nous convie, impatient de dévorer la suite.
asacem
Ce premier volume des incidents de la nuit constitue pour moi la quintescence du travail de David B. Cela parait curieux par rapport à l'exploration beaucoup plus importante de l'histoire familiale qu'est l'ascencion du haut mal.
Pourtant en trente malheureuses pages David B. nous parle d'absolument toutes ses obsessions: la mort, les livres, le pouvoir, les symboles, l'onirisme...Tout cela s'enchevêtre pour former une histoire très cohérente, à la conclusion d'une efficacité redoutable.
Graphiquement l'ouvrage me semble aussi un de ses meilleurs, excepté l'incroyable Babel, à la bichromie somptueuse. La suite de la série des "Incidents" baisse nettement en qualité.
Je recommande donc ce livre comme une excellente introduction à l'univers de David B.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin