créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les albums les mieux notés
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Gantois


par sylvain Ricard
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Delcourt

complétez cette fiche
Au delà des ténèbres
ScénarioKashiwagi Haruko
DessinKashiwagi Haruko
CouleursNoir et Blanc
Année2005
EditeurDelcourt
CollectionMangas
SérieInitiation, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5
Bullenote [détail]

Nous sommes au printemps, pendant les vacances qui précèdent l'entrée au lycée. Un jeune garçon, Ki-Ichi Airua, décide de retourner à Yatake, le village de ses aïeux, pour y retrouver une étrange épée - "karasumaru" -, ayant appartenu à son arrière-grand-père. En route, le jeune homme se perd dans les montagnes. Fort heureusement pour lui, Sumiko, une jeune fille qui passait par-là, le conduit à Kebigasawa, village proche de Yatake. Ki-Ichi remarque vite que le comportement des femmes y est bien étrange.

 

1 avis

herbv
Après un bref exposé historique en deux planches rappelant l’existence lointaine d’une forme de sexualité commune au sein de certains villages du Japon, l’histoire d’Aiura, un jeune homme d’une quinzaine d’année, commence. Parti à la recherche d’un sabre ancien appartenant à la famille, plus ou moins dérobé par un bonze il y a deux génération, notre personnage principal se perd dans les montagnes et se retrouve dans un village où les gens, les femmes, surtout, se comportent de façon bien étrange, surtout dès qu’il s’agit de sexe. L’une d’elles semble avoir un comportement un peu plus rationnel, la jeune et jolie Sumiko, qui l’a sauvé de son errance montagneuse et qui l’héberge dans l’auberge familiale.

Airua réussira-t-il à trouver le fameux sabre perdu sans y laisser sa virginité devant l’appétit sexuel des femmes du village ? Voilà la grande question posée par ce volume. Sans oublier qu’une romance pourrait bien se déclarer entre lui et Sumiko…

L’histoire démarre assez lentement dans ce premier volume et n’arrive jamais à faire se passionner pour les aventures sexuelles du jeune Aiura. Néanmoins, cela se lit sans déplaisir grâce à un dessin agréable et une atmosphère assez étrange plutôt bien rendue. Les choses se mettent petit à petit en place et seule la lecture de la suite permettra à chacun de juger de l’intérêt de la série. À suivre de près pour les personnes curieuses de découvrir une autre facette du manga.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin