créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les albums les mieux notés
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Joky
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Le Dernier Cri

complétez cette fiche
Johnny 23
ScénarioBurns Charles
DessinBurns Charles
Année2010
EditeurLe Dernier Cri
SérieLast Look, One-shot !
autres tomes1 | 2 | 3 | 1hs | 2hs
Bullenote [détail]

Neuf années après la publication de « Close your eyes », Charles Burns collabore de nouveau avec Le Dernier Cri pour produire une version « pirate » et décalée de son dernier livre “Toxic”. Cette édition est une initiative de l’auteur qui par les recadrages, les formats différents et la réécriture des dialogues en une langue cryptée s’amuse à créer l’illusion d’une contrefaçon (asiatique ??).

 

1 avis

Mael
La sortie de Toxic (édition Cornélius) a été l’un des événements de l'année 2010. Parallèlement, Charles Burns sortait un autre livre au Dernier Cri, juste retour aux sources vers l'un de ses premiers éditeurs français. Johnny 23 est toutefois une bien étrange nouveauté. S'il est assez fréquent de voir des recueils de croquis sortir en même temps qu'une BD titre, ici il s'agit de la même chose présentée différemment. En effet, on retrouve l'intégralité des planches de Toxic mais re-maquettées et dans un autre format (carré), en noir et blanc et avec un texte totalement falsifié : il ne s'agit plus que de divers caractères pseudo-asiatiques n'ayant en réalité aucun sens. Une couverture inédite parachève cet album pirate officiel tiré à 500 exemplaires – un tirage dérisoire au regard de la production industrielle mais non négligeable pour le Dernier Cri. De fait, rarement une de leurs publications n'aura eu tant d'écho dans les médias.

L'objet comme l'idée sont très séduisants. Publié en même temps que l'album « central », Johnny 23 pose une question réellement intéressante : à quel moment, à partir d'un matériel x, quitte-t-on la modification pour atteindre le statut d'œuvre originale ? Ici, on a bien autre chose, il ne s'agit clairement pas de Toxic, le pari est gagné. Seulement, un autre problème arrive, celui de l'intérêt. J'ai moi-même été emballé par l'idée, et satisfait lors d'une première observation. Mais on s'ennuie ferme après quelques pages, rien de nouveau ne se raconte et l'on repose vite Johnny 23 sur une étagère pour reprendre Toxic... Finalement s'il s'agit bien d'un autre livre, mais d'un livre terriblement frustrant. Et certainement pas une œuvre originale car indissociable de la comparaison avec sa version initiale. Pour 15€ on a un concept amusant, rien de plus, et on en vient à se demander si ça valait bien le coup...
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Cherchez cet album sur amazon
bordure
coin bordure coin