créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par Noir Firebird
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Ankama

complétez cette fiche
Tome 1
ScénarioGil Esther
DessinPuerta Carlos
Année2016
EditeurAnkama
SérieJules Verne et l'astrolabe d'Uranie, tome 1
Bullenote [détail]

 

1 avis

rohagus
Cette série est une plongée dans le fantastique et dans un très réaliste décor français, maritime puis américain de la seconde moitié du XIXe siècle. Nous y sommes placés aux côtés de l'écrivain Jules Verne, d'abord dans sa jeunesse pour l'introduction, puis au faîte de sa carrière pour le cœur du récit. Alors qu'il se lance dans un voyage vers les États-Unis avec son frère à bord de l'impressionnant Great Easter, ex-Leviathan, il est confronté à des événements surnaturels qui paraissent en lien avec un fait troublant de son passé sur les quais de Nantes.

C'est un bel hommage à l'esprit d'aventure, d'imaginaire et d'exotisme du célèbre écrivain, même s'il semble, à lire le premier tome, que le scénario penche un peu plus vers le fantastique que les œuvres de Verne. Les auteurs donnent vraiment vie au port de Nantes du début XIXe siècle, puis, à Paris, aux navires transatlantiques et à l'Amérique encore semi-sauvage de 1867.

En cela, le graphisme presque photo-réaliste de Carlos Puerta fait des merveilles. Je peux me tromper mais il semble qu'il ait travaillé sur la base de photos d'époque qu'il a retouchées ou redessinées en détails et sur lesquelles il a intégré avec un grand soin ses personnages comme issus de photos d'acteurs en costumes. C'est très bien fait, très joli, et le procédé offre des décors remarquables. Pourtant il y a parfois comme une sorte de léger effet de flou sur les personnages et certains visages sont un peu durs à reconnaître (je pense notamment au frère de Jules dont je me suis demandé plusieurs fois si sa barbe ne changeait pas d'une case à la suivante). Et puis le réalisme des personnages est parfois tel qu'on retrouve malheureusement à certains moments l'aspect figé et non naturel d'un roman-photo lors de certains dialogues. Dommage mais heureusement ce n'est pas le cas sur toutes les planches. Car pour le reste, c'est très beau et très vivant.

L’histoire, quant à elle, est très intrigante. Si l'on s'en tient au seul premier tome, le mystère reste complet. Quel est donc cet astrolabe ? Quel rapport avec les événements que vit Jules Verne devenu adulte ? Quel rapport avec cette cantatrice disparue, ancien amour de l'écrivain ? Que sont ces apparitions qu'il observe ? Et finalement, qui est ce bizarre bonhomme qui semble au cœur de tout cela ? L'énigme ne se laisse absolument pas deviner pour le moment. Et si la narration tient la route, quoique j'ai trouvée un peu abrupte le passage entre le débarquement du bateau et la route en train vers les chutes du Niagara, les éléments mystérieux sont si nombreux et, a priori, si différents que l'intrigue parait un peu décousue et qu'on peine à voir où cela va nous mener.
De ce fait, la lecture est belle et agréable mais il lui manque un peu le côté accrocheur qui donne fortement envie de lire la suite. Je la lirai quand même sans aucun doute.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin