| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par nirvanael
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Soleil

complétez cette fiche
L'ivoire du Magohamoth
ScénarioArleston Christophe
DessinTarquin Didier
CouleursLencot Yves
Année1994
EditeurSoleil
SérieLanfeust de Troy, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Bullenote [détail]

 

1 avis

gdie79
On disait, il y a bientôt 10 ans de cela, que depuis la Quête de l'oiseau du temps de Loisel, les histoires d'Héroic Fantasy ne faisaient que tourner en rond. (La tendance n'a d'ailleurs pas changé!). Cependant, est arrivé un dénommé Arleston avec dans son baluchon un forgeron, 2 belles donzelles, un mage et un troll. Et ce fut l'explosion!!!

De la magie, des monstres ignobles débarqués d'on ne sait où, des vastes contrées au climat aussi bien tropical que glacial, des combats et des paires de loches par milliers, du sang, des gigantesques bains de sang, de la violence, de l'énigme, du suspense, de l'humour... Vraiment, Arleston n'avait rien oublié lorsqu'il commença la série culte des Lanfeust de Troy. Sauf peut-être de se fixer des limites...

Mais en ce qui concerne le premier tome des aventures de Lanfeust, il est de ceux qui introduisent au mieux des séries qui vont durer et durer et durer... Le dessin de Tarquin, rayonnant de ses couleurs vives et de ses clin d'oeil cachés est pour la première lecture une surprenante découverte. Mais, ce qui a épaté, c'est cette aisance qu'a Arleston à introduire son humour typique dans ses dialogues. Il faut l'avouer, ce génie du scénar a réussit autant que Loisel, à nous faire rire dans une catégorie de bd souvent considérée comme trop violente voir sérieuse.

Certes, Lanfeust de Troy est une bd grand public. Mais contrairement à ce qui nous bassine tous les jours, à tous ces déjà-vu qui foissonnent sur nos écrans télé et nos bd bâclées, Arleston, lui, s'est donné les moyens d'illustrer son immense imagination, sans complexe aucun. Et étonnemment ou bien évidemment, ça a marché. Ainsi Lanfeust devint le tremplin d'une maison d'édition et l'îcone de beaucoup de jeunes gens.

Que dire si ce n'est merci pour ce divertissement de qualité; en attendant le film...
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

album

coffret
bordure
coin bordure coin