| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par petitboulet
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Soleil

complétez cette fiche
La chevauchée des bactéries
ScénarioArleston Christophe
DessinTarquin Didier
CouleursGuth Claude
Année2005
EditeurSoleil
CollectionHeroic Fantasy
SérieLanfeust des étoiles, tome 5
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Bullenote [détail]

Toujours prisonniers du passé, Lanfeust, Qäm et Swiip viennent de rejoindre le monde d'origine des pathacelces. Ces prédateurs métamorphes tuent les planètes en les asséchant. C'est le seul endroit où se reproduit la bactérie, seule arme contre le prince Dheluu.
Mais, alors que Swiip tombe gravement malade, nos amis sont capturés pour être vendus comme esclaves dans un grand marché où se côtoient des espèces venues de tous les confins de la galaxie...

 

1 avis

auroress
Pour moi, la grande période Lanfeust est dans Lanfeust de Troy jusqu'au tome 4, le tome 5 dérive vers du n'importe quoi et tomes après tomes c'est de pire en pire.
J'ai rencontré Arleston et Tarquin avant cette décadence et j'avoue que quand ils m'ont annoncé qu'ils allaient faire Lanfeust des étoiles j'ai cru à un canular. Comme ils avaient l'air des plus sérieux (oui, en plus, on va se débarrasser de la chiante (=Cian) et la remplacer par une rousse) je savais déjà que c'était le début de la fin.
Mais pourquoi ai-je lu ces autres tomes? La curiosité, l'opportunité et l'envie d'être au courant.

Je n'attendais donc vraiment pas grand chose de ce tome mais j'ai tout de même été déçue (comme quoi).
Le seul point positif de cet album c'est le travail de Claude Guth aux couleurs.
Le dessin? C'est du Tarquin classique même si j'ai l'impression qu'il va de plus en plus vers la caricature (à la Gnomes de Troy) et à la simplicité (ou à la facilité pour les mauvaises langues) avec des visages de plus en plus épurés, un peu à la manière de Glaudel dans les maîtres cartographes. C'est à cause du découpage que Tarquin doit schématiser : il y a beaucoup de petites cases en plan large pour exposer les décors au détriment des personnages.
Et c'est là tout le problème, Lanfeust est bringuebalé d'un endroit à l'autre, il subit.
Il est poursuivi, doit résister aux avances de demoiselles et à ses pulsions, doit s'enfuir, doit s'évader, doit sauver ses compagnons, doit sauver le monde, doit retrouver Cixi.
Bref c'est décousu et inintéressant, car on le sait qu'est ce qui a fait tout le charme de Lanfeust? C'est Hébus et Cixi voire Thanos et surtout pas ce benêt de Lanfeust. Or qui sont les compagnons de Lanfeust dans cette aventure? Swiip un E.T. chiant, Qäm la greluche de service (parce que Lanfeust doit toujours avoir une femelle gironde à ses côtés pour satisfaire les ados/puceaux lecteurs de Soleil?) une chèvre et une poule idiotes (dont on se demande ce qu'ils font là mais on sait que par un énorme retournement de situation en fait c'étaient eux la clef de l'aventure, qu'il est fort cet Arleston).
Après ces péripéties bourrées de clichés on retrouve enfin Cixi et là on comprend enfin que ce tome ne servait strictement à rien.


[spoiler]
ah si Lanfeust est papa d'un fils qui a son âge vu qu'il revient du passé dans le futur
[spoiler]
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin