| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par rohagus
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Dargaud

complétez cette fiche
Génie en balade
ScénarioDe Groot Bob
DessinTurk
Année1982
EditeurDargaud
SérieLéonard, tome 6
autres tomes... 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 ...
Bullenote [détail]

 

1 avis

vince
Il y a au cinéma Obi-wan Kenobi le chevalier Jedi et ses disciples Anakin et Luke Skywalker, il y a dans la bande dessinée Léonard le génial inventeur et son disciple souffre douleur...

Si Obi-wan apprend avec plus ou moins de bonheur à ses disciples à apprivoiser la force, Léonard n'apprend rien de particulier au sien, il se contente de s'en servir comme cobaye pour tester ses nouvelles inventions anachroniques, et le chauve disciple manie beaucoup plus souvent le pansement et le bandage que le sabre laser !

Autour de ce couple central on trouve d'autres protagonistes : la souris Bernadette et le chat Raoul (mon personnage préféré !) qui mènent le plus souvent un gag en parallèle, un crâne commentateur de l'action, et la maitresse de maison Mathurine qui pèse dans les 120 kilos à sec.

Tout ce petit monde évolue selon deux modes :

1 : le plus courant est l'histoire courte, de une à plusieurs pages, Léonard invente une invention quelconque qu'il va faire tester au disciple. Le premier acte est de trouver ou de réveiller le disciple qui cultive l'art de dormir. Ensuite vient la phase de construction de l'invention qui comporte en général plusieurs traumatismes corporels pour le disciple. Et au final vient la phase d'essayage de l'invention qui mène tout droit à la chute de l'histoire. Ce mode narratif est décliné à toutes les sauces, avec des bonheurs inégaux, mais on se prend au jeu et les caractères des protagonistes sont tels qu'on ne s'ennuie pas un instant.

2 : beaucoup plus rare, l'histoire n'est plus sous forme de gags mais s'étale sur tout l'album. Deux albums se détachent : Génie en ballade et La guerre des génies !

Il n'y a rien d'autre à chercher dans ces albums qu'un peu de divertissement mais de très bonne facture ! Toujours très imaginatifs et très variés, les gags se succèdent pour notre grand plaisir ! On commence une page en se demandant comment Léonard va faire lever le disciple (au mégaphone façon Mickael Youn, au tromblon, ...), quelle invention va suivre (tout ce qui est imaginable de connu ou farfelu), combien de coupures, coups, et autre traumatismes craniens vont s'abattre sur le pauvre disciple qui s'exclamera la larme à l'oeil avec les dents qui lui resteront : "Je sers la science, et c'est ma joie !"

Léonard est devenu une bd classique depuis le temps qu'elle existe, plaçant l'inventeur et son disciple au rang des duos comiques les plus efficaces. Mais il est une chose à signaler : elle n'a pas perdu son style malgré son succès commercial, cette série est restée constante et globalement égale à elle même, et ça c'est encore plus fort !

bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin