| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par rohagus
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Dupuis

complétez cette fiche
Pour qui tu te prends ?
ScénarioDubuc Maryse
DessinDelaf
CouleursDubuc Maryse
Année2006
EditeurDupuis
SérieLes Nombrils, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 ...
Bullenote [détail]

 

2 avis

Coacho
Cet album a vu ses planches pré-publiées dans Spirou et je pense que c’est un élément d’importance. Un rythme de parution régulier permet de faire mieux passer le gag alors que là, pour le coup, j’ai trouvé cela assez copieux et limite indigeste à lire en un bloc.
Quoi qu’il en soit, Jenny et Vicky sont bien les 2 pestes adolescentes égocentriques qui tiennent l’album par leur superficialité et leur cruauté et c’est par Karine, leur faire-valoir et souffre-douleur, que l’émotion passe. Le beau Dan a su le voir…
Mais même si je n’accroche pas spécialement à ce type d’humour qui tient beaucoup dans la surenchère, il faut reconnaître l’acidité de Dubuc comme une qualité en l’occurrence !
Delaf sert le tout d’un dessin fin qui fait penser, pour certaines courbes, à un Kiraz, et donne à son univers un environnement de bonbon acidulé qui correspond bien au ton de l’album.
A vous de vous faire une idée…
rohagus
Cette BD a été créée initialement en 2004. Ses auteurs sont québécois, compagnons dans la vie, et elle est parue dans le Journal de Spirou dans la mouvance de la rubrique "33, rue Carambole", je pense. C'est une BD qui se veut moderne, destinée plutôt aux filles mais que les garçons ne rechigneront pas à lire. De même que les adultes car je la lis avec plaisir.
Les gags tournent autour des personnages de ces 3 filles elles-mêmes. Vicky et Jenny sont deux petites cons... heu... deux petites chipies superficielles, mignonnes mais sans cervelle, qui ne pensent qu'à draguer et à se faire belles. Et il a fallu qu'elles aient pour... amie, Karine, trop grande, trop naïve, trop maigre et pas féminine pour un sou, qui leur sert bien trop souvent de souffre-douleur. Autant les personnages des deux premières sont irritants au possible, autant celui de la pauvre Karine est attachant comme tout à mes yeux. Quand les gags ne tournent pas autour des plans drague des filles, ils tournent le plus souvent autour de la façon dont Karine va une fois de plus s'en prendre plein la face, la pauvre. C'est un zeste d'humour noir qui me fait facilement rire ou sourire.
Avouons-le, le temps d'un album entier, certains gags sont assez répétitifs, mais je trouve la lecture très plaisante malgré tout.
Le dessin pour sa part est bon, dynamique, frais et moderne.

Une série destinée à un public adolescent et féminin mais qui se laisse lire avec le sourire par un adulte mâle.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin