crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par rohagus
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Glénat

compl�tez cette fiche
Tome 3
Sc�narioArikawa Hiro
DessinYumi Kiiro
CouleursNoir et Blanc
Ann�e2010
EditeurGlénat
CollectionShojô
S�rieLibrary Wars - Love & War, tome 3
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 ...
Bullenote [d�tail]

Iku commence à penser à suivre l'exemple de son supérieur, le lieutenant Dojo, en plus de celui d'un agent du CB qu'elle admire (son prince charmant). Mais en niant ce sentiment, elle blesse involontairement Dojo ! Pendant ce temps, un conflit à grande échelle éclate avec les ASA !

 

1 avis

herbv
Iku continue à travailler au GIB (Groupement d’Intervention des Bibliothèques) en cachette de ses parents, ce qui n’est pas sans lui créer des problèmes. Par exemple, une journaliste vient couvrir un colloque avec un comité de réflexion sur le développement de l’enfant qui semble chercher à interdire certaines lectures dans les bibliothèques, pourtant le dernier repart contre la censure des livres. Avoir sa photo étalée en pleine page d’un magazine à grande diffusion n’est vraiment pas souhaitable si l’on veut rester discrète, n’est-ce pas ? Mais est-ce réellement évitable lorsque l’on est la seule femme à avoir intégré un corps d’élite ?

Library Wars – Love and War est une des deux adaptations sous forme de manga (l’autre est issue du magazine Dengeki Daioh) d’un série de romans à succès de Hiro Arikawa. Il s’agit ici d’un shôjo en cours de prépublication dans le mensuel Lala et réalisé par Kiiro Yumi dont il s’agit de la première œuvre professionnelle. On n’est donc pas surpris de voir que l’amour y tient une importance prépondérante. Le tome 3 ne déroge pas à la règle est permet à la mangaka de continuer à développer la relation, orageuse comme il se doit, entre Iku et son supérieur direct, le lieutenant Dojo.

Cependant, la romance ne progresse que lentement, les cinq nouveaux chapitres semblant ne poser que les bases pour la suite de l’histoire tout en nous proposant de nombreux moments d’action et d’humour. Et c’est bien là le principal car il en résulte une lecture toujours aussi savoureuse à la condition de ne pas rechercher une certaine réflexion sur les dangers de la censure. C’est donc avec une grande impatience que l’on se retrouve à attendre la sortie du prochain volume tout en sachant que l’attente sera de plus en plus longue au fur et à mesure que l’on rattrapera l’édition japonaise.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin