| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Rohagus


par wandrille
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Glénat

complétez cette fiche
Tome 4
ScénarioArikawa Hiro
DessinYumi Kiiro
CouleursNoir et Blanc
Année2011
EditeurGlénat
CollectionShojô
SérieLibrary Wars - Love & War, tome 4
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 ...
Bullenote [détail]

Le Corps des bibliothécaires a réussi à défendre les précieux documents de la médiathèque de documentation sur l'histoire de l'information contre les ASA. Mais alors que le commandant Inamine et Iku sont enlevés par des individus suspects, que se passe-t-il dans la tête de Dojo ?! De plus, les parents d'Iku, qui s'opposent à ce qu'elle soit agent de défense, viennent la voir sur son lieu de travail !

 

1 avis

herbv
La première classe Iku Kasahara a été enlevée en même temps que le commandant Inamine, chef de la division du Kanto du Corps des bibliothécaires. Dojo, le supérieur direct de la jeune fille se sent responsable de cette situation et s’inquiète énormément pour sa protégée. Mais après tout, ne l’a-t-il pas formée pour être une combattante d’élite ? Ne faudrait-il pas avoir confiance dans ses capacités à vaincre l’adversité ? Surtout qu’une fois que cette crise aura été surmontée, une autre, pire, va attendre notre jeune bibliothécaire de choc avec la venue de ses parents, opposés à son choix professionnel et ignorant même qu’elle a intégré une unité combattante...

Le tome 4 de Library Wars, Love and War est divisé entre le dénouement de l’affaire de l’enlèvement et l’arrivée des parents d’Iku, lançant une nouvelle partie de la série, plus humoristique. En effet, après les moments de tension et la longue analepse qui nous permet de découvrir l’identité du prince charmant qui est à l’origine de la vocation d’Iku, l’aspect parfois burlesque des débuts revient en force, pou r notre plus grande joie. Malheureusement, cette rupture de ton brutale, même si un chapitre de transition assez romantique, du moins si une beuverie peut être romantique, aide à passer d’une histoire à l’autre, laisse une impression d’inachevé. Peut-être aurait-il mieux valu rester sur le récit de l’enlèvement jusqu’à la fin du volume et terminer sur un cliffanger avec l’arrivée des parents. Mais ne boudons pas notre plaisir et attendons avec impatience la suite, ce manga le vaut bien !
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin