créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par herbv
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Urban China

complétez cette fiche
Tome 2
ScénarioXia Da
DessinXia Da
Année2015
EditeurUrban China
SérieLittle Yu, tome 2
autres tomes1 | 2 | 3
Bullenote [détail]

 

1 avis

herbv
Xiao Yu a fait une drôle de rencontre dans la forêt lors d’une sortie scolaire. Un individu (un esprit ?) l’a attrapée plutôt brutalement alors qu’elle était partie prendre de l’eau à la rivière. Le plus surprenant est qu’il voulait tout simplement l’inviter à un mariage. Un mariage ? Mais Xiao Yu n’a que neuf ans, elle n’a pas l’âge d’aller à des mariages seule, surtout invitée par un inconnu. Notre petite héroïne va accepter sans imaginer que c’est le début d’une aventure extraordinaire. Pourtant, la grand-mère d’A-Quin, sa copine d’école, avait bien prévenu les deux gamines avant qu’elles ne partent en excursion : si on répond aux renards ou aux belettes, on risque d’être transformé en esprit !

Avec ce tome 2, Xia Da, l’auteure, continue de développer l’univers de sa courte série Little Yu, en introduisant un nouveau personnage et en révélant la nature profonde de Xiao Yu. Les quatre histoires proposées sont ainsi bien plus fantastiques et oniriques que dans le premier volume. Elles sont aussi plus inquiétantes, violentes, voire morbides. La mort est un sujet qui a déjà abordé dans le premier opus, mais il revient en force dans le quatrième chapitre. Pourtant, Xia Da sait aussi être plus légère, comme avec le chapitre intitulé « La mi-automne », où Ambre sait s’amuser aux dépens d’autres esprits ou d’humains.

Cette évolution dans le récit s’accompagne d’un changement dans le graphisme. Outre un dessin de plus en plus maîtrisé, les influences picturales chinoises se font de plus en plus présentes. Le jeu stylistique de l’auteure est d’ailleurs particulièrement notable : le réalisme des décors, notamment des bâtiments, s’oppose à la stylisation sinisante du monde des esprits mais aussi des paysages naturels. Lorsque Xia Da dessine ces derniers, il est impossible de ne pas remarquer que la grande précision de son trait sait parfaitement rendre les matières, les volumes et la profondeur à la façon de la peinture shanshui. Les hachures remplacent avec bonheur les trames habituelles venues du manga. Magistral !
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin