crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Herbv


par frads
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Panini Manga / Generation Comics

compl�tez cette fiche
Les larmes de Daigoro
Sc�narioKoike Kazuo
DessinKojima Goseki
CouleursNoir et Blanc
CouvertureMiller Frank | Varley Lynn
Ann�e2005
EditeurPanini Manga / Generation Comics
S�rieLone Wolf and Cub, tome 10
autres tomes... 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 ...
Bullenote [d�tail]

C'est la guerre ouverte entre Ôgami Ittô et les Yagyû. Ces derniers sont prêts à tout pour récupérer la lettre volée, même à envoyer les ninjas Kurokuwa ou à déchaîner des hans entiers contre le loup solitaire et son jeune compagnon.

 

1 avis

herbv
Attention, très mauvais volume de mon point de vue. Lone Wolf & Cub 10 risque de décevoir énormément ceux qui appréciaient la série pour sa narration faite d’une mosaïque de petites histoires historico-éducatives ne se rattachant entres elles que par le lien du meifumado. Il y a trois mois, nous avions laissés Kozure Ogami vainqueur d’un combat qui pourrait s’avérer décisif dans la guerre qui l’oppose au clan des Yagyu avec l’interception d’un mystérieux courrier. Retsudo Yagyu avait alors décidé d’employé les grands moyens pour éliminer cet ennemis décidément de plus en plus gênant, et ce, malgré le serment qui liait son clan de ne pas s’en prendre à notre ronin et son fils.

Ce volume 10 (et tout ou partie du suivant,logiquement) est donc consacré à confrontation entre les deux adversaires de toujours, ce qui conduira Kozure a être séparé de son fils Daigoro. Malheureusement, là où on aurait pu espérer un autre éclairage de la voie du guerrier sur le dur chemin de l’enfer, on a une longue série de combats qui sont pitoyables vu la disproportion des forces en présence. Le tueur invincible nous montre qu’il est réellement imbattable, même en face de dizaines d’archets et de mousquets. Et la puissance du vieux Retsudo Yagyu est assez ridicule et totalement disproportionnée : on aurait presque du shônen de samouraïs à certains moments.

Combats, combats et encore combats. Autant on pouvait louer un certain réalisme concernant ceux-ci, jusqu’ici, il n’en est rien lors de la confrontation de Kozure Ogami avec les Kurokuwas puis avec les sbires de Retsudo Yagyu. Et que dire du combat opposant les deux ennemis mortels... Surtout que cette lecture vient après celle de Satsuma 5 qui propose une vison des samouraïs autrement plus intelligente avec un contenu réellement instructif, ce que savait aussi faire Lone Wolf & Cub et qui a été oublié dans ce tome. Espérons qu’il ne s’agissent que d’un accident de parcours car la série est encore bien longue.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin