créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par glotz
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Treize Étrange

complétez cette fiche
Malet
ScénarioJuncker Nicolas
DessinJuncker Nicolas
Année2005
EditeurTreize Étrange
CollectionComics
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

Malet… Un homme au passé lourd et tumultueux, abonné aux coups d’État ratés, qui n’a qu’une idée en tête : renverser napoléon Ier !
Mais cette fois, de la maison de santé où il est interné, il a peut-être trouvé l’idée géniale : au lieu d’attendre ou de provoquer la mort de l’Empereur, pourquoi ne pas se contenter de la faire croire ?

 

2 avis

alban
Attention chef d’œuvre … quand on commence ce livre on le dévore.
L’histoire est celle d’un ancien général emprisonné qui va fomenter un coup d’état contre Napoléon.
Nicolas Juncker réussit à nous passionner pour les aventures de ce « fou » dont nul ne parle dans les livres d’histoires. On suit pas à pas ses aventures, de l’organisation d’un coup d’état jusqu’à son exécution. Malet avait tout calculé, recruté les meilleurs éléments pour réussir et on se demande jusqu’au bout s’il va réussir. On rit devant certaines situations, on s’interroge sur d’autres. On y croit sans y croire mais on ne peut s’arrêter.
Et le meilleur … les annexes à la fin Nicolas Juncker se joue de nous et nous incite à tout vérifier ;)
Note 10/10
nepenthes
De l'histoire d'un obscur général d'empire comploteur, dont on se demande s'il a bien existé tellement son histoire paraît tordue et mal montée (et en fait oui, après lecture des annexes - excellentes - et vérifications, c'est véridique).
Le dessin est séduisant et bien mis en scène, particulièrement sur les toutes premières pages. L'accroche est excellente et le noir et blanc est bien employé, dans cette atmosphère de nuit pluvieuse et comploteuse. Les gueules sont tout à fait parlantes et bien croquées.
Le découpage de l'histoire, si je puis dire (du fait de la réalité historique) m'a quand même laissé un peu sur ma faim. Peut-être aurais-je préféré que le volume soit encore un peu plus épais (160 pages quand même dejà) de manière à développer un peu plus ces quelques heures d'imposture totale. Je trouve que le soufflé n'a pas le temps de vraiment prendre avant de s'écrouler.
Cela reste malgré tout très bon, la lecture se faisant sans discontinuer, de surprise en surprise devant l'audace et l'amateurisme des comploteurs. Ce qui ne gâche rien, c'est que l'ouvrage est un bel objet, format [treize etrange], et très épais, avec un couverture vraiment belle.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin