créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par laurent ambre
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Les Humanoïdes Associés

complétez cette fiche
Sarah
ScénarioMuñoz David
DessinTirso Cons
CouleursMontes Javi
Année2007
EditeurLes Humanoïdes Associés
SérieLe Manoir des Murmures, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3
Bullenote [détail]

Chaque lieu possède ses secrets… si vous êtes prêts à les entendre…

1949. Quelque part en Europe centrale, existe un orphelinat où sont admis des enfants qui ont survécu au contact d’un mystérieux virus transformant les gens en monstres. L’arrivée d’une nouvelle pensionnaire, Sarah, une petite fille de 10 ans, va mettre en lumière les secrets que recèlent les vieux murs de ce lieu que ses pensionnaires connaissent comme “Le Manoir des murmures”.

Le virus aurait été créé par les nazis dans le but de transformer les hommes en supersoldats invincibles et le travail des médecins de l’orphelinat consiste à éviter que le mal qui couve à l’intérieur des enfants se propage et à trouver un remède qui puisse les ramener à la normalité. Cependant, Sarah se pose bien des questions sur l'origine du virus. Dans sa lutte pour découvrir la vérité, elle se trouve des alliés : Milos et Jan, deux autres victimes, ainsi qu’une mystérieuse voix qui s’insinue dans son esprit toutes les nuits, la guide à travers les couloirs de l’orphelinat, et l’aide à rassembler les pistes qui lui permettront de répondre enfin à la question qui la tourmente le plus : qui est-elle vraiment ? Quel monstre vit en elle, guettant un moment de faiblesse pour prendre le contrôle de son corps ? Ensemble, les trois amis et la “voix” s’embarquent dans une aventure périlleuse au terme de laquelle “le Manoir des murmures” ne sera plus jamais la même…

 

1 avis

rohagus
Voilà un début de série bien engageant !
Sur un thème qui, finalement, se révèle relativement classique, une histoire d'humains se transformant en monstres mi-garous mi-vampires et de conflits secrets par-delà les siècles, les auteurs arrivent à nous construire une histoire qui sort plutôt des sentiers battus et qui captive le lecteur dès le départ.

Le graphisme de Tirso est bon et intéressant. Son style est fluide et se prête bien à l'ambiance mystérieuse mais dynamique du récit.
Les couleurs informatiques ne sont pas mal du tout, créant une belle atmosphère. Seul soucis, elles aplatissent un peu les contrastes et, avec le papier légèrement brillant de cette édition, de nombreuses scènes sombres subissent des reflets parfois gênants quand on lit avec une lumière venant de derrière soi.

A lire le résumé, le récit me paraissait relativement cliché et prévisible : une grosse bâtisse mystérieuse, des orphelins à qui on cache une horrible vérité, et à la fin tout se bousculerait et peut-être la maison finirait dans les flammes. Mais le scénario se révèle nettement plus dense et novateur.
Je vous ferais sans doute une révélation en vous disant qu'il nous place dans le cadre d'un conflit séculaire entre deux entités immortelles qui n'est pas sans rappeler l'intrigue de Je suis légion. Mais il aborde ce type de récit devenu classique d'une manière originale. Le fait de choisir pour héros des enfants est une des premières originalités car ils abordent ce contexte dangereux et adulte avec leurs jeunes yeux et se défendent avec leurs moyens. Mais leurs moyens ne sont pas moindres car ils vont révéler d'étranges et puissants pouvoirs aussi variés que difficiles à maîtriser semble-t-il.

Les personnages sont bons. Leurs personnalités sont crédibles et diversifiées. Aucun manichéisme et d'ailleurs en fin de premier tome, on s'interroge vraiment pour savoir s'il y a des bons et des méchants et si oui, qui est qui ? Les dialogues sont réussis. La narration est fluide et très prenante. On pardonnera quelques petites facilités scénaristiques (une petite fille qui grimpe bien vite aux arbres pour mieux en tomber, des personnages qui apparaissent quand il faut où il faut, etc...) par le fait qu'on est ici dans un récit fantastique de divertissement, pas besoin de trop de réalisme. Et j'ai surtout apprécié la densité de ce premier tome que je craignais d'être trop léger à la lecture du résumé. Il y a une vraie bonne intrigue qui se forme et qui donne envie de savoir la suite.

A suivre de près, donc.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin