| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par Coacho
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Dupuis

complétez cette fiche
Le Facteur Cratophane
ScénarioLiberge Éric
DessinLiberge Éric
Année2016
EditeurDupuis
CollectionEmpreinte(s)
SérieMonsieur Mardi-Gras Descendres, hors-série
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 1hs
Bullenote [détail]

 

1 avis

rohagus
« Cratophanie » est un mot signifiant la « manifestation du pouvoir », le contact entre le domaine du sacré et le domaine de l'humain. Et en effet, ce fameux personnage du Facteur Cratophane est le lien entre les origines magiques ou divines des sombres limbes du purgatoire et les pauvres âmes en vide et en os qui y errent.

Avec ce gros double album en one-shot, Eric Liberge nous offre un prologue à sa série Monsieur Mardi-Gras Descendres. Il nous décrit la création de ce purgatoire étrange entre Saturne et Pluton où des personnages n'ayant plus conservé que leurs squelettes rafistolés ont fondé une drôle de société entre mysticisme et hédonisme. C'est toute la structure de ce qui va former l'intrigue de la série originelle qui est mise en place, presque expliquée même si elle garde de grandes parts de mystère. On y découvre l'élément déclencheur de la création de ce monde, les responsables de cet événement, ce qui a amené au schisme entre différentes factions tels que les psychopompes, la Salamandre et la Corniche, et les origines des protagonistes de la série que sont le facteur, le Grand Nocher, l'alchimiste Ieronimus et Pétronille. Tout ce qui va se mettre en place jusqu'à l'arrivée de Victor Tourterelle et donc au début de Monsieur Mardi-Gras Descendres.

Plus de 10 ans après le dernier tome de la série originelle, Eric Liberge a eu l'occasion d'affiner et de perfectionner son trait. Monsieur Mardi-Gras Descendres était très esthétique, Le Facteur Cratophane est encore plus beau et plus soigné. Moins de flous, moins d'effets de lumière, l'auteur travaille dans le détail tous ses décors en personnages. Un élément notable par exemple est la disparition de ces mains bizarres, presque des gants, qu'avaient les squelettes de la série initiale au profit de véritables phalanges plus réalistes. Il se permet en outre de grandes mises en page et compositions théâtrales dramatiques à la manière de l'un de ses maîtres à penser en matière de graphisme, à savoir Druillet. C'est graphiquement impressionnant.

L'histoire pour sa part est intéressante car non seulement elle est bien menée mais par-dessus tout elle clarifie grandement l'univers de Monsieur Mardi-Gras Descendres. On comprend mieux des rouages qui paraissaient trop abscons dans la série initiale. Ceci dit, elle soulève également en même temps quelques incohérences dans cette dernière. Et malgré ces clarifications, on continue à s'y perdre un peu dans les différentes factions et surtout dans les motivations des personnages, notamment celles du fameux facteur qui semblent chercher son chemin et agir parfois de manière contradictoire, ici tout comme dans la série initiale.
Et à titre personnel, je continue à ne pas être complètement transporté par le charme de cet étrange purgatoire ni à m'attacher à ses protagonistes et à leurs réactions. J'y reste un peu hermétique, probablement en partie à cause de ces légères incohérences et de la nébulosité du scénario et de certains dialogues.

Le Facteur Cratophane est un bel album, tant physiquement que graphiquement, qui apporte beaucoup à la série Monsieur Mardi-Gras Descendres. Cependant, si vous n'êtes pas déjà un grand fan de cette dernière, il est possible que vous ne soyez que moyennement enthousiasmé par ce prologue.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin