créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les albums les mieux notés
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par Reznik
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Xiao Pan

complétez cette fiche
La folle aux abeilles
ScénarioNie Jun
DessinNie Jun
CouleursNoir et Blanc
Année2006
EditeurXiao Pan
SérieMy street, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3
Bullenote [détail]

Que faire quand on est jeune immigré asiatique, largué dans une banlieue européenne? Pas d'autre choix que de plonger dans les bas-fonds… Au menu, racket, vol, prostitution jusqu'au jour où, ras le bol, on devient une balance.
Et la mafia a horreur de ça! Echappant de peu à ceux qui veulent sa mort, Maoye est alors recueilli par une vieille folle. Soigné dans sa cabane remplie d'abeilles tueuses, il doit écouter chaque jour l'étrange histoire qu'elle lui raconte. Une histoire de jeunes fous, encore plus jeunes et plus fous que lui. En fuite, eux aussi…Mais prêts à tout pour enfin trouver l'amour et la paix… à n'importe quel pri

 

1 avis

herbv
Dans une mégapole indéterminée, le jeune Li Maoye a de gros problèmes avec son chef de bande après qu’il ait cherché à le trahir pour pouvoir lui échapper. Heureusement pour lui, il réussit à survivre de justesse à la fusillade qui voit l’élimination de la bande par celle de A.Dao. Mais il est chargé par un de ses "collègues" mortellement blessé de retrouver sa fille pour lui remettre un portefeuille et de l’aider à s’en sortir dans cette ville qui semble bien impitoyable. Mission qui ne sera pas simple, surtout que si Maoye en réchappe, c’est uniquement parce qu’il est soigné par une étrange vieille femme qui vit à l’écart dans une sorte de terrain vague en compagnie d’abeilles. C’est alors qu’elle commence à lui raconter la triste histoire de Huang et de Cai…

Le volume 1 de My Street est l’un des 3 titres d’un nouvel éditeur, Xiao Pan, qui a pour but de nous proposer des œuvres venues de Chine. Après les mangas, les manhwa, voici donc les manhua (même si Tonkam nous en propose depuis un certain temps). Et il faut reconnaître que pour un essai, on n’est pas loin d’un coup de maître. Du moins, du point de vue d’un certain public car il nous est proposé là des œuvres (plutôt) d’auteurs que des séries à visées plus commerciales. On est très loin des débuts d’un Tokebi, ici, on a plutôt la qualité que la quantité et le public visé n’est pas du tout le même. En effet, les univers proposés par Xiao Pan et tout particulièrement My Street, ne sont pas très ludiques mais plutôt sombres et sérieux.

Outre une histoire prenante, NIE Jun nous propose un univers graphique très personnel dans ce court (à peine une centaine de pages) mais intense premier volume. La maîtrise graphique et narratrice de ce jeune auteur est époustouflante. Comme toute œuvre forte, il n’est pas évident d’accrocher à la première lecture mais une relecture permet d’être plus à l’aise avec le dessin et de mieux apprécier le début de ce qui s’annonce être une excellente série. On réussit alors à voir à quel point sa narration est efficace, même si on se retrouve parfois un peu perdu dans certaines situations, et combien son dessin réussit à mettre en place une atmosphère collant parfaitement à une histoire se déroulant dans un univers futuriste assez sordide. Et c’est donc avec impatience qu’on attend de pouvoir lire la suite.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin