| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par feyd
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Delcourt

complétez cette fiche
Tome 1
ScénarioYazawa Ai
DessinYazawa Ai
CouleursNoir et Blanc
Année2002
EditeurDelcourt
CollectionMangas
SérieNana, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 ...
Bullenote [détail]

Ces deux jeunes filles s'appellent Nana. Elles ont le même âge, éprouvent toutes deux une grande attirance pour Tokyo, et font très attention à leur look. La première est une étudiante rêveuse et tête en l'air, à la recherche désespérée du prince charmant. Quant à l'autre, plus déterminée et solitaire, c'est grâce à son premier amour qu'elle est devenue chanteuse dans un groupe de rock amateur. Toutes deux ont pour objectif d'aller s'installer à Tokyo...

 

1 avis

CoeurDePat
Je me suis lancé dans ce shojo manga (manga pour filles) un peu par hasard, pour voir de quoi il s’agissait. Première impression, le dessin est très personnel, donnant naissance à des personnages très filiformes mais non dénués de grâce. Cet aspect leur donne d’ailleurs un air un peu fragile. A part ça, il sait se faire véritablement beau : certains plans sur Nana sont en effet tout simplement superbes. On a parfois l’impression que l’auteur veut dessiner trop de choses : les personnages débordent des cases, la page semble trop petite. Impression bizarre, mais bienvenue, d’autant que le découpage est agréablement varié.
Petit reproche : les textes sont parfois trop abondants, et on a un peu de mal à savoir qui dit quoi…
Question scénario, eh bien… la première Nana est incroyablement stupide. Niaise. Mais néanmoins terriblement attachante. Car sous les apparences, les personnages ici ne sont pas que ce qu’ils paraissent. Typés, caricaturaux, oui, ils le sont. Mais ils sont en même temps terriblement attachants, et ils gagnent rapidement une profondeur intéressante.
La deuxième Nana est beaucoup plus sûre d’elle, plus intelligente aussi. Mais elle aussi va être confrontée au problème de la séparation. Autre personnage, autre problématique, autre histoire… Deux visions différentes, très personnalisées, très prenantes. Manga montrant pudiquement un amour somme toute assez mûr, « Nana » est un concentré de sentiments, de joies et de peines. A lire. Si, vraiment !
De plus en fin d’album un guide de lecture des noms permet de retrouver la prononciation originale, et un lexique explique des notions linguistiques et sociales franchement intéressantes. On remarquera également que l’auteur manie avec humour la mise en abyme, et n’a vraiment pas la grosse tête.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

album

coffret
bordure
coin bordure coin